Revue de presse
Accueil / Données personnelles / La LDH dépose plainte contre Uber pour violation du RGPD

La LDH dépose plainte contre Uber pour violation du RGPD

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

La Ligue des droits de l’homme veut permettre aux chauffeurs Uber d’accéder aux données personnelles stockées par le groupe Internet américain.

 

Selon le quotidien Libération, qui révèle l’information, la Ligue des droits de l’homme (LDH) a déposé plainte contre Uber auprès de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) pour manquement au RGPD.

Dans cette “plainte collective par une association mandatée”, consultée par l’AFP, la LDH “estime que les sociétés Uber B.V. et Uber Technologies Inc. (…) contreviennent à de multiples occasions, de façon volontaire et ce, envers un public très nombreux de chauffeurs (…) aux dispositions du RGPD et de la Loi Informatique et Libertés sur le territoire français”.

Il “est impossible pour les chauffeurs Uber d’accéder à leurs données personnelles, or c’est leur droit” et “quand ils y arrivent, elles sont inexploitables et inintelligibles car ce sont des fichiers en anglais”, a déclaré à l’AFP Maryse Artiguelong, une des vice-présidentes de la LDH.

La “question de l’accès à ces données est importante car elles permettent de protéger leurs vies privées mais aussi servent à respecter leurs droits économiques et sociaux, qui sont bafoués par Uber”, a-t-elle estimé.

Uber

“Les chauffeurs Uber sont déjà exploités en tant que chauffeurs, mais ils le sont aussi en tant que travailleurs du clic car ils sont producteurs de données pour lesquelles ils ne sont pas rémunérés”, a indiqué pour sa part Me Giusti, avocat de la LDH.

Dans cette affaire l’association qui entend à terme prouver  le lien de subordination existant selon elle entre le groupe Internet Uber et ses chauffeurs, représente déjà une vingtaine de chauffeurs VTC.

Cette plainte fait suite aux demandes répétées et restées lettre morte de la part de chauffeurs travaillant pour Uber de pouvoir accéder aux données d’utilisation de leur compte.

“Une série d’obstacles est apparue dans l’exercice de leurs droits puisque ayant été effectuée directement auprès du délégué à la protection des données des sociétés Uber, cette demande a fait l’objet d’une réponse rédigée en langue anglaise”, est-il notamment écrit dans la plainte.

De son côté, Uber France déclare avoir (déjà) répondu aux demandes de plusieurs centaines de chauffeurs.

“Notre équipe chargée de la protection de la vie privée travaille à fournir le plus d’informations possible, y compris des explications lorsque nous ne pouvons pas fournir certaines données, par exemple lorsque les données n’existent pas ou que leur divulgation porterait atteinte aux droits d’une autre personne au regard du RGPD”, a indiqué un porte-parole d’Uber, cité par l’AFP.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES