Revue de presse
Accueil / Santé / StopCovid, les chiffres du fiasco

StopCovid, les chiffres du fiasco

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

Trois semaines après son lancement à grand renfort d’articles et de reportages dans les médias, l’application StopCovid est un échec patent. Et la facture est lourde pour les finances publiques. 

 

Le secrétaire d’Etat au Numérique, Cédric O, a présenté mardi 23 juin un premier bilan chiffré du lancement de StopCovid, cette application censée lutter contre la propagation du virus Covid-19 et le mois que l’on puisse en retenir c’est que les chiffres communiqués ne sont pas particulièrement impressionnants.

Si, à la date du 22 juin, l’application avait déjà été téléchargée 1,9 million de fois (ce qui est déjà très peu rapporté au nombre de détenteurs de smartphones en France), et installée (c’est-à-dire “activée”) 1,8 million de fois… 460 000 personnes ont désinstallé l’application tris semaines à peine après l’avoir téléchargée.

A titre de comparaison, en Allemagne, pays qui a lui aussi récemment lancé une application de suivi de cas contacts, 10 millions de personnes (soit un habitant sur huit) ont déjà téléchargé ce programme.

Du côté sanitaire, et même s’il est bien évident que chaque vie sauvée n’a pas de prix, le bilan n’est également pas très reluisant.

Covid
Photo Visuals / Unsplash

 

Les chiffres communiqués mardi 23 juin par le secrétaire d’Etat, Cédric O, étant même véritablement ridicules au regard des ambitions initiales du projet StopCovid.

Que l’on en juge, sur la période étudiée 68 personnes dépistées positives au Covid-19 se sont signalées comme malades dans l’application. Et au final 14 notifications ont été envoyées sur les smartphones d’autres utilisateurs de StopCovid qu’elles ont côtoyés de trop près (à moins d’un mètre et pendant plus de quinze minutes).

Si en terme d’adoption, et en l’attente de données complémentaires, l’application StopCovid est un fiasco patent, en revanche d’un point de vue financier tout le monde n’est semble-t-il pas complètement perdant.

Selon Cédric O, l’application StopCovid coûtera ainsi 80 000 et 180 000 euros par mois jusqu’en septembre et entre 120 000 et 200 000 euros à partir de la rentrée aux finances publiques.

Des chiffres qui n’intègrent pas le coût de la campagne de communication ayant accompagnée le lancement du programme et qui relève pour partie du budget du SIG (le service d’information du gouvernement).


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES