Revue de presse
Accueil / Facebook / #StopHateForProfit / Facebook accepte de revoir ses règles de modération de contenus

#StopHateForProfit / Facebook accepte de revoir ses règles de modération de contenus

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

Le réseau social, frappé de plein fouet par une campagne de boycott lancée aux Etats-Unis pour protester contre ses pratiques a vu en 24 heures sa capitalisation boursière fondre de 8% (55 milliards de dollars). Un revirement stratégique s’imposait donc, reste à savoir quelle forme il va prendre.

 

The North Face, Patagonia, Eddie Bauer, Magnolia Pictures, Ben & Jerry’s, Unilever, Honda Motor, Verizon, Coca Cola…

La liste des annonceurs qui ces derniers jours ont répondu à l’appel au boycott publicitaire lancé par plusieurs organisations défense des droits civiques aux Etats-Unis a pris une ampleur inattendue.

Au point de provoquer indirectement une chute significative de 8% (55 milliards de dollars) en 24 heures de la capitalisation boursière du titre Facebook, aujourd’hui coté au NASDAQ.

Après plusieurs mois d’une explication de texte pour le moins alambiquée sur le thème, “si nous sommes plus laxistes que d’autres services Internet en matière de modération de contenus, c’est pour mieux garantir la liberté d’expression”, le P-DG et co-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg a du faire machine arrière et faire évoluer la doctrine du réseau social en matière de modération des contenus publiés sur sa plate-forme.

Facebook retirera désormais les publicités qui affirment que les personnes de certaines origines, ethnies, nationalités, genres ou orientations sexuelles représentent une menace pour la sécurité ou la santé des autres, a indiqué vendredi 26 juin 2020, Mark Zuckerberg. 

Les organisations à l’origine de la campagne #StopHateForProfit reprochaient à Facebook son laxisme en matière de modération des contenus incitant notamment à haine raciale.

De son côté le comédien et humoriste Sacha Baron Cohen, très critique à l’égard du réseau (et qui avait déjà fait un discours remarqué sur le sujet en 2019), a appelé vendredi les entreprises “qui dépensent le plus de dollars en pubs sur Facebook” à rejoindre le mouvement.

Il en appelle notamment à Procter & Gamble, à Walmart, à Microsoft, à Amazon, et au New York Times.

Reste à savoir maintenant quelle forme prendront les nouvelles règles de modérations de contenus aujourd’hui envisagées par Facebook et si elles seront à la hauteur de la contestation actuelle.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES