Revue de presse
Accueil / Conso / Vers une suppression des forfaits de données illimitées pour diminuer la pollution numérique?

Vers une suppression des forfaits de données illimitées pour diminuer la pollution numérique?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

C’est le souhait formulé par des sénateurs qui ont rendu la semaine dernière un rapport sur le sujet, avant de déposer une proposition de loi à l’automne. 

 

“Il faut supprimer les forfaits illimités de données pour responsabiliser l’utilisateur. Quand on consomme un mètre cube d’eau, on est facturé en proportion, il faut que cela soit pareil pour Internet”.

Celui qui s’exprime ainsi, et qui entend clairement renvoyer indirectement la consommation sur mobile à la fin des années 90 (du siècle dernier), s’appelle Patrick Chaize.

Ce sénateur (LR) de l’Ain a présidé la mission d’enquête sur l’empreinte carbone du numérique qui a présenté ses conclusions la semaine dernière.

Les consommateurs français détiennent actuellement onze équipements numériques (deux fois plus que la moyenne mondiale), parmi lesquels il faut compter dans la très grande majorité des cas un téléviseur (87 millions d’unités au niveau national) et un smartphone (98 millions d’unités).

Des équipements qui produisent 15 millions de tonnes de CO2 en France et nécessitent 40 milliards de kilowattheures par an, soit 8,3% de toute l’électricité utilisée dans le pays.

Au final, selon l’étude réalisée pour le Sénat par Citizing et KPMG les appareils électroniques représentent aujourd’hui 2% des GES (gaz à effet de serre), un pourcentage qui pourrait grimper à 7% à l’horizon 2040.

pollution-numérique
Photo / Brad Pouncey / Unsplash

 

“C’est-à-dire davantage que l’aérien”, prévient le sénateur Chaize.

L’argument de la pollution numérique mis en avant par le sénateur Patrick Chaize est intéressant et, le second tour des élections municipales vient d’en faire la démonstration, très porteur d’un point de vue électoral.

Il répond cependant à d’autres préoccupations, économiques celles-ci.

Les opérateur télécoms qui par ailleurs, aux côtés des équipementiers, poussent toujours aujourd’hui à la consommation d’équipements électroniques en proposant sans cesse de nouvelles formules d’abonnement, supposément plus attrayantes les unes que les autres, verraient en effet d’un très bon oeil (notamment à quelques mois du déploiement de la 5G) , la fin de forfaits de données illimitées sur lesquels ils se sont parfois peut-être un peu trop vite engagés.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES