Revue de presse
Accueil / Economie / Robinhood boucle un tour de table de 600 millions de dollars et suscite des vocations en Europe

Robinhood boucle un tour de table de 600 millions de dollars et suscite des vocations en Europe

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

Depuis sa création en 2013 à San Francisco (Californie) la plateforme de trading “zéro commission” a levé 1,5 milliard de dollars et sa valorisation virtuelle actuelle est désormais de 8,6 milliards de dollars.

 

Selon Fortune, la plateforme de trading “Zéro commission”, continue de séduire les investisseurs et vient de boucler un nouveau tour de table à 600 millions de dollars.

Mais le modèle économique de cette fintech est-il viable sur le long terme?

Après avoir envisagé de se lancer au Royaume-Uni, la plateforme de trading “Zéro commission” Robinhood, a annoncé dans un communiqué mardi 21 juillet 2020 qu’elle allait plutôt recentrer ses efforts sur la conquête du marché américain.

La nature ayant horreur du vide, ce revirement stratégique laisse la porte ouverte à de nouveaux acteurs désireux de baser leur succès sur la “formule magique” mise en place par Robinhood aux Etats-Unis.

Robinhood-fintech

Le néerlandais BUX propose ainsi depuis quelques jours, en Allemagne et en Autriche, BUX zéro, qui comme son nom l’indique presque permet de placer son argent sur les marchés financiers sanas avoir à payer aucune commission et ce quelque soit le montant de l’opération effectuée.

En mai 2019, eToro, copycat européen de Robinhood, avait déjà lui aussi lancé avec succès une offre “zéro commission”.

A coup de campagnes publicitaires agressives et répétitives destinées à séduire un public de néophytes notamment sur YouTube, eToro serait déjà parvenu à attirer 15 millions d’utilisateurs en Europe (contre 300 000 pour BUX).

D’autres acteurs comme IG Market, eDealing, Admiral Market mais aussi une autre fintech, la néobanque Revolut tentent actuellement de s’imposer sur ce marché, semble-t-il certes très porteur mais; bien évidemment addictif et risqué pour les nouveaux investisseurs particuliers qui s’y aventurent.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES