Revue de presse
Accueil / Tech / REVUE DE TECH / 04-08-2020

REVUE DE TECH / 04-08-2020

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

L’actualité du numérique aux meilleures sources. Atos, Booking.com, Facebook…

 

L’entreprise de services du numérique française, Atos, signe un contrat de 5 millions de livres sterling avec l’Université d’Oxford portant sur la fourniture d’un supercalculateur de dernière génération dédié au deep learning et par voie de conséquence à l’intelligence artificielle. Ce supercalculateur est basé sur l’architecture NVIDIA DGX SuperPOD™. Il permettra aux universitaires et industriels britanniques de faire progresser la recherche en matière de machine learning et d’intelligence artificielle, dans le cadre du projet JADE2 (une continuation du projet national britannique JADE), précise Atos. Cette machine, la plus grande axée sur l’intelligence artificielle (IA) au Royaume-Uni avec plus de 500 GPUs NVIDIA, est financée par le Conseil de recherche en ingénierie et sciences physiques (Engineering and Physical Sciences Research Council, EPSRC). Ce supercalculateur vise à tirer parti du succès du projet JADE (Joint Academic Data Science Endeavour), une ressource de calcul nationale qui fournit des installations accélérées par GPU aux experts mondiaux en IA et en machine learning, mise en œuvre par un consortium composé de huit universités britanniques et de l’Institut Alan Turing.

Booking.com s’apprête à supprimer un quart de ses effectifs. La plateforme de réservation d’hébergement en ligne a annoncé mardi 4 août 2020 son intention de réduire  jusqu’à un quart de ses effectifs en raison de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19). L’entreprise basée à Amsterdam emploie quelque 17.500 personnes à travers le monde (et est notamment implantée en France, à Tourcoing). “La crise du Covid-19 a dévasté l’industrie du voyage, et nous continuons à en ressentir l’impact avec les volumes de voyages qui restent considérablement réduits”, a déclaré Booking.com dans un communiqué envoyé à l’AFP. “Bien que nous ayons fait beaucoup pour sauver autant d’emplois que possible, nous pensons que nous devons restructurer notre organisation pour qu’elle corresponde à nos attentes concernant l’avenir (de l’industrie) du voyage”, ajoute l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES