Revue de presse
Accueil / Conso / Vers un droit au “très haut débit »

Vers un droit au “très haut débit »

C’est la proposition faite, mercredi 14 décembre 2022, par le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique, Jean-Noël Barrot. 

Créer un droit qui puisse garantir à chaque Français qu’il puisse disposer d’une connexion à Internet d’une vitesse de 30 mégabits par seconde.

C’est le souhait exprimé, mercredi 14 décembre 2022, par le par le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique, Jean-Noël Barrot, à l’occasion de la cérémonie annuelle des voeux du régulateur des télécommunications, l’Arcep.

tres-haut-debit
Crédit Photo / Mathew Swchartz / Unsplash

 

“L’Etat souhaite créer un droit au très haut débit pour tous, à un prix abordable. Cette ambition est unique en Europe”, a déclaré le ministre.

Aujourd’hui, la fibre optique est déployée sur la majorité du territoire mais ce service ne concerne pas encore une partie substantielle de la population.

Un arrêté ministériel fixant ce droit devrait être transmis à l’Arcep d’ici à la fin du premier semestre 2023, rapporte le quotidien économique, Les Echos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES