Revue de presse
Accueil / A la une / Parcoursup, le business des coachs privés

Parcoursup, le business des coachs privés

Ces « specialistes », parfois autoproclamés, de l’orientation scolaire prétendent, moyennant quelques centaines d’euros, aider les candidats à faire le bon choix ou à rédiger leur voeux sur la plateforme d’accès aux formations du supérieur.

C’est peut-être l’un des effets pervers de la mise en place, il y a six ans déjà, par le ministère de l’Education nationale (alors dirigé par Jean-Michel Blanquer) de Parcoursup, la plateforme d’accès (et de sélection) des formations de l’enseignement supérieur.

Pour tenter de parvenir à leur fin, c’est-à-dire de décrocher la formation de leurs rêves sur Parcoursup (23 000 formations référencées dont 9 000 en apprentissage), de plus en plus de candidats (et leurs parents) n’hésitent pas à dépenser plusieurs centaines d’euros (quand ce n’est pas plus) dans des conseils ciblés, un coaching censé leur permettre de décrocher le Graal.

Entre 300 et 1 200 euros

Comment choisir sa formation, comment rédiger ses voeux (ou ses « fiches activités »), un CV ou une lettre de motivation… on trouve de tout sur Internet pour des prix allant de 300 à 1 200 euros, relève le quotidien La Charente.

Et face à l’apathie de certain(e)s conseiller(e)s d’orientation les candidats n’ont souvent malheureusement pas d’autres choix.

Sauf à se tourner, à titre gratuit, parfois avec raison et bonheur, soit vers le CIO (centre d’information d’orientation) le plus proche de son domicile, soit vers les sites de l’ONISEP, ou le portail officiel dédié monorientationenligne.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.