En continu
Accueil / Snapchat / Bonne année Snapchat !!!

Bonne année Snapchat !!!

PARTAGER CET ARTICLE
Les coordonnées (numéros de téléphone et identifiants) de 4,6 millions d’utilisateurs de ce service de partage de photos et de vidéos instantané, très prisé des ados, ont été mises en ligne.

 

SnapchatQuelle peut bien être la valorisation d’une start-up dont les coordonnées de 4,6 millions d’utilisateurs se retrouvent du jour au lendemain exposées sur le Web suite à une faille de sécurité? La question peut se poser dans le cas Snapchat.

Ce service très prisé des ados (adeptes du “selfie”) doit son succès au partage instantané de photos et de vidéos. Une application qui permet de visionner des contenus sur une durée limitée allant de une à dix secondes, avant qu’ils ne s’auto-détruisent et soient effacés des serveurs de Snapchat.

A la fin du mois d’octobre 2013, la valorisation (virtuelle) de Snapchat (350 millions de “snaps” étant échangés chaque jour dans le monde) était estimée à 3,6 milliards de dollars. Pas mal pour une start-up qui n’a pas encore trouvé le moyen de générer le moindre dollar de chiffre d’affaires, et qui a en à peine deux ans d’existence déjà refusé deux offres de rachat de la part de Facebook (respectivement de un et de trois milliards de dollars).

Mais aujourd’hui alors que les bases même de la confidentialité du service sont remises en cause, l’image de la start-up pourrait sérieusement en pâtir… Cette fois-ci, “grands seigneurs” les hackers du service ont décidé de jouer la carte de la mise en garde et de masquer les deux derniers chiffres des numéros de téléphone de utilisateurs visés. Mais ils ont averti qu’ils se réservaient la possibilité de publier à l’avenir des données non-censurées. Surtout si Snapchat continue à ne pas tenir compte de cet avertissement.

Gibson Security, la société australienne qui, il y a quelques jours, avait tenté d’alerter en vain Snapchat sur l’existence de failles de sécurité dans son service, a pour sa part mis en ligne un site qui permet aux utilisateurs de vérifier si leur compte figure (ou non) dans la base de données mise en ligne (le site Internet où ces données ont été divulguées n’est plus accessible). Selon Gibson Security la très grande majorité des utilisateurs touchés réside aux Etats-Unis.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Google adapte son format d’affichage mobile AMP aux “stories” inspirées de Snapchat et d’Instagram

Si ce nouveau format d’affichage des contenus sur mobile n’intègre pas encore de publicités il devrait logiquement rapidement séduire les éditeurs.

Comment acheter directement sur Instagram (VIDEO)

Le réseau social offre désormais la possibilité aux marques de passer des annonces publicitaires où les internautes et les mobinautes peuvent acheter en un clic les produits présentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.