En continu
Accueil / NewZilla.NET / YouTube met la main sur BandPage (VIDEO)

YouTube met la main sur BandPage (VIDEO)

PARTAGER CET ARTICLE
Ce service propose aux artistes, quelle que soit leur notoriété, de rester en contact, au plus près, avec leurs fans, grâce à une plateforme qui permet de diffuser du contenu (titres, vidéos, photos, bio…) à partir d’un seul point et simultanément sur des sites Internet, des blogs et les réseaux sociaux.

 

Quel est le point commun entre Beyonce, Rihanna, Bruce Springsteen, Selena Gomez, Ben Harper, Britney Spears, Alicia Keys, Lil Wayne, Chris Brown ou Bon Jovi? Ce sont tous des utilisateurs de BandPage (Rootmusic) qui vient d’être rachetée par YouTube (et donc par Google). Créée en 2009 par James Sider, cette startup basée à San Francisco avait jusqu’à présent levé 27,6 millions de dollars.

BandPageUtilisée aujourd’hui par 500 000 artistes pour promouvoir leurs contenus, et rester en contact au plus près de leurs fans, BandPage s’est d’abord fait un nom en aidant les artistes à dynamiser leur présence sur les réseaux sociaux, en personnalisant notamment leur page Facebook. C’est-à-dire en leur permettant d’adapter leur profil, d’y ajouter un player audio, des vidéos, un flux de news ou d’y annoncer des concerts.

BandPage Everywhere

Mais le gros coup de BandPage, qui a su s’affranchir de sa dépendance à Facebook, c’est assurément BandPage Everywhere. Cette plateforme permet en effet à partir d’un simple tableau de bord (un peu comme les outils de veille de réseaux sociaux ou autres), de télécharger une seule fois du contenu (de nouveaux morceaux, des vidéos, des photos, ventes de billets de concert, de goodies…) et de diffuser le tout instantanément sur des sites Internet, des blogs ou des réseaux sociaux.

Jusqu’à présent BandPage avait conclu des partenariats avec des services comme Spotify, Rdio, VEVO, Shazam, Live Nation, Xbox Music, ou Rhapsody. On imagine donc aisément ce que YouTube pourrait en faire en terme de monétisation des contenus déployés sur sa plateforme, qu’il s’agisse d’artistes ou de simples “YouTubers”.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Sale temps pour les “social media influencers”

Echaudé par les sollicitations intempestives de blogueurs, d'Instagramers, de YouTubers et de pseudos “social media influencers”, le directeur d’un hôtel 5 étoiles de Dublin (Irlande) a tenu à clarifier les choses sur la page Facebook de son établissement.

Apple Music For Artists, des données pour suivre au plus près le déroulement de sa carrière artistique

Les gestionnaires de sites Internet avaient Google Analytics, les artistes ont maintenant (en plus d’autres services) Apple Music For Artists pour suivre au plus près les hauts et les bas de leur parcours musical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.