En continu
Accueil / NewZilla.NET / Au Canada, les “scammers” ciblent les réfugiés

Au Canada, les “scammers” ciblent les réfugiés

PARTAGER CET ARTICLE
C’est la face sombre de l’arrivée et de l’accueil de dizaines de milliers de réfugiés par le Canada.

 

D’un côté, le gouvernement dirigé par le nouveau Premier ministre Justin Trudeau met un point d’honneur à accueillir dans les meilleures conditions possibles des dizaines de milliers de réfugiés, qui pour beaucoup d’entre eux fuient les horreurs du conflit syrien.

De l’autre des “scammers” (des escrocs, des arnaqueurs), qui se font passer pour des représentants des pouvoirs publics, ciblent ces mêmes réfugiés en les menaçant par mail ou par téléphone de voir annuler leur passeport, ou leur demande de citoyenneté annulés voire d’être renvoyés dans leur pays d’origine, s’ils ne payent pas une certaine somme d’argent, indiquent l’agence Reuters, et les médias locaux.

15 000 plaintes déposées en 2015

canada-refugee-scamUn odieux racket, aujourd’hui dénoncé par les autorités qui mettent en garde les réfugiés contre ce type de pratiques.

Depuis le début de l’année 2015 près de 15 000 plaintes visant une tentative d’escroquerie au “scamming” auraient déjà été déposées au Canada, indique le gouvernement. Soit plus de dix fois le nombre de plaintes enregistrées sur l’année 2014.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Le Montana dit “OUI” à la neutralité du Net

Pour le gouverneur de cet Etat américain, il n’est absolument pas question de remettre en cause sous quelque forme que ce soit le principe de neutralité du Net comme souhaitent le faire aujourd’hui les autorités fédérales américaines à Washington. 

Montréal se tourne vers le logiciel libre (pour combler son retard en matière d’informatique)

Selon un récent audit, la métropole du Québec accuse un retard spectaculaire en matière d’équipements et de logiciels informatique. Pour sortir de cette ornière technologico-spatio-temporelle, les responsables de la Ville s’orientent vers l’utilisation de plus de logiciels libres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.