Accueil / Données personnelles / Qwant, le moteur de recherches anonymes, disponible sur Firefox, iOS, et Android

Qwant, le moteur de recherches anonymes, disponible sur Firefox, iOS, et Android

Qwant, le moteur de recherche qui se fait fort de protéger la vie privée de ses utilisateurs vient de passer un accord avec la Fondation Mozilla ; il est désormais disponible sur Firefox, et sur mobile (iOS et Android).

 

Lancé en 2013, le moteur de recherche Qwant comptait au mois d’avril 2016 plus de 20 millions d’utilisateurs (dont 50% en France et 30%) et était disponible dans une quinzaine de langues et des 25 pays.

Le co-fondateur du projet, Eric Leandri a annoncé lundi 4 juillet la conclusion d’un accord avec la Fondation Mozilla qui permet à ce moteur de recherche alternatif à Google d’être désormais disponible sur le navigateur Internet Firefox (développé par Mozilla) et par extension sur mobile (pour les appareils fonctionnant sous iOS et Android).

Qwant« C’est un accord basé avant tout sur des valeurs communes, de respect de la vie privée et de non-traçage des utilisateurs. Grâce à cet accord nous sommes désormais disponibles sur Firefox mais également sur mobile », a déclaré Eric Léandri, cofondateur de la société française Qwant, à l’occasion d’une conférence de presse.

« Notre marché se situe à l’intersection de la recherche sur Internet et du respect de la vie privée et nous voulons devenir numéro un sur ce marché. Par la même occasion, nous espérons capter 10 % du marché global des moteurs de recherche en Europe. »

Début 2016, la part de marché du moteur de recherche Qwant sur la France était légèrement supérieure à 1%. Par ailleurs, Qwant est décliné en différents services: Qwant Music, Qwant Junior, ou Qwant Lite.

Respect de la vie privée, non-traçage des utilisateurs… le projet Qwant est forcément séduisant à l’ère du Big data, et de l’exploitation des données personnelles, il n’en reste pas moins qu’en terme de performance (et donc aussi de service à l’utilisateur) possède encore une très bonne longueur d’avance.

A lire aussi

uber-otto-waymo-google

Google réclame 1,8 milliard de dollars à Uber pour violation de brevet

Nouvelles accusations formulées à l'encontre d'Uber. Cette fois-ci, c'est Google qui monte au créneau par l'intermédiaire de Waymo, sa filiale dédiée au développement de voitures autonomes. Google soupçonne Uber d'avoir tiré profit d'un vol "calculé" de secret industriel au centre duquel se trouverait un certain Anthony Levandowski. Cet ancien ingénieur vedette du projet Google Car est accusé d'avoir dérobé près de 14 000 dossiers confidentiels lors de son départ de Google au début de l'année 2016.

artificial-intelligence-intelligence-artificielle

NewZilla.NET #4 / Samedi 9 septembre 2017

Chaque semaine NewZilla.NET vous propose une sélection des meilleurs articles (et citations) parus en ligne. Cette semaine: Silicon Valley, Google, Blockchain, Crypto-monnaie, Intelligence artificielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.