En continu
Accueil / Amazon / Chez Amazon, une démission vaut 8000 euros

Chez Amazon, une démission vaut 8000 euros

PARTAGER CET ARTICLE
Tous les ans, partout dans le monde et pour une période limitée, le géant du commerce en ligne se propose de verser 8000 euros à des salariés en CDI qui acceptent de quitter leur poste.

 

Une mesure incitative, officiellement destinée à accompagner les projets de collaborateurs sur le départ mais dans laquelle, en France, les syndicats voient un moyen de mener à bien des “plans sociaux déguisés”.

Cette année, du 23 janvier et 5 février, et comme tous les ans à la même époque, les salariés en CDI chez Amazon peuvent démissionner, c’est-à-dire accepter de quitter leur emploi sans avoir droit aux allocations chômage… Un geste qu’Amazon “récompense” en versant à ses futurs ex-collaborateurs une enveloppe dont le montant peut aller jusqu’à 8000 euros selon  l’ancienneté de la personne concernée.

Amazon-CDI-job

Officiellement, il s’agit pour le géant du commerce en ligne d’accompagner les projets personnels de ces collaborateurs sur le départ. Mais, selon l’AFP, les syndicats qui voient dans cette mesure un moyen de mener à bien des “plans sociaux déguisés”, vont saisir l’inspection du travail pour faire la lumière sur ce sujet.

Selon une porte-parole d’Amazon citée par l’AFP, cette “offre limitée” à concerné en 2015 sur la France 11 salariés en CDI, et 12 salariés en 2016 sur un total de 3000 collaborateurs en CDI, les intérimaires qui comptent pour plusieurs milliers dans les effectifs d’Amazon en France, n’ayant pas accès à cette “offre exceptionnelle”.

 

 

A lire aussi sur NewZilla.NET

Amazon-KKK-nazi

Amazon accepte de retirer des produits d’inspiration nazie de son site Internet

Sous la pression d’un rapport publié par deux associations et de l’interpellation d’un élu démocrate au Congrès des Etat-Unis, le groupe Internet a décidé d’appliquer à la lettre son propre règlement qui encadre les conditions de mise en vente de produits sur sa plate-forme.

Amazon va ouvrir 6 nouveaux magasins Amazon Go aux Etats-Unis en 2018

L’expérience lancée à Seattle semble d’ores et déjà concluante et le groupe américain entend maintenant multiplier le nombre de magasins physiques sans caisse, mais basés sur l’intelligence artificielle et le suivi du comportement du consommateur en temps réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.