En continu
Accueil / Données personnelles / Twitter accepte de stocker en Russie les données personnelles de ses utilisateurs russes

Twitter accepte de stocker en Russie les données personnelles de ses utilisateurs russes

PARTAGER CET ARTICLE

 

Pour éviter d’être mis hors-jeu sur le marché russe et/ou de risquer une (toujours très dommageable) coupure de son service, le groupe Internet américain a choisi de se conformer à la législation russe qui, depuis 2015, oblige tout prestataire à stocker les données personnelles de ses utilisateurs russes sur un serveur informatique situé le territoire russe, et dont l’emplacement doit être transmis aux autorités locales.

 

En matière numérique, comme ailleurs, il y a des limites à la défiance. Et Twitter l’a bien compris. D’un côté de l’Atlantique, le réseau social de micro-blogging collabore actuellement avec la justice américaine sur une supposée tentative de manipulation de la dernière élection présidentielle, fomentée par la Russie.

De l’autre, en Russie, Twitter vient d’annoncer son intention de se conformer à partir de la mi-2018 à une législation entrée en vigueur dans le pays en septembre 2015.

Twitter-Russie-Russia

Ce texte oblige les réseaux sociaux, services de messagerie et moteurs de recherche russes comme étrangers à stocker les données personnelles de leurs utilisateurs de nationalité russe sur un serveur en Russie, dont l’emplacement devra être transmis aux autorités du pays.

L’information a été confirmée à l’AFP par l’agence de contrôle des médias Roskomnadzor. La situation de Facebook est quant à elle toujours en suspens, mais encore faut-il garder à l’esprit que la Russie ne constitue pas aujourd’hui pour Facebook – et il s’en faut de beaucoup – le marché le plus important.


Vous avez aimé cette information? Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? Pour continuer à vous informer, en toute indépendance, NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Twitter se résout (enfin) à lutter contre les bots et les spams

Le réseau social publie tout un lot de nouvelles règles destinées à endiguer l’influence par trop importante des "bots", ces programmes informatiques qui servent à gonfler artificiellement et frauduleusement la diffusion d’un message ou l’audience d’un compte.

Quand les ingénieurs russes tuent le temps en minant du Bitcoin

Les services secrets russes (FSB), dignes successeurs du KGB, ont arrêté plusieurs scientifiques russes. Ils sont accusés d’avoir utiliser la puissance de calcul du super-ordinateur d’une base militaire ultra-secrète stockant des missiles nucléaires, pour miner (c’est-à-dire créer pour leur propre compte) de la crypto-monnaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.