Accueil / NewZilla.NET / Raid sur le Dark Web

Raid sur le Dark Web

PARTAGER CET ARTICLE

 

Plusieurs séries d’interpellations ont été menées sur plusieurs pays dont la France, à l’initiative du ministère de la justice des Etats-Unis, contre les responsables d’InFraud, un forum réseau d’échange de cartes bancaires piratées et de données personnelles très actif sur le Dark Web.

 

Ils se faisaient appeler “Socrate”, “Cyber Hacker” ou “DrOsama”, ils ont tous été interpellés et inculpés par la justice américaine, ainsi que 33 de leurs confrères, dans le cadre d’une vaste opération “coup de poing”, baptisée “Shadow Web”.

Une opération menée ces jours derniers contre InFraud, une place forte du cybercrime, un forum réseau d’échange de cartes bancaires piratées, d’usurpation d’identités, de logiciels malveillants, de vol d’informations financières ou de numéros de sécurité sociale.

En sept ans d’existence InFraud était devenu un grand bastion de la criminalité en ligne, très actif sur le Dark Web.

Une activité dont le préjudice est aujourd’hui évalué à 530 millions de dollars.

dark-web

Les interpellations ont eu lieu en France, aux États-Unis, en Australie, au Royaume-Uni, en Italie, en Thaïlande, au Kosovo et en Serbie. En France, la police nationale spécialisée dans la lutte contre la cybercriminalité (OCLCTIC), a participé à la préparation de l’opération.

Parmi la trentaine de personnes repérées, on compte quatre “super-modérateurs”, vingt-trois vendeurs, quatre membres dits “VIP” et trois membres simples.

Deux administrateurs ont également été identifiés, dont le fondateur présumé du forum, originaire d’Ukraine, Svyatoslav Bondarenko court toujours, précise le magazine Wired.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi

Gérard Collomb se rêve en ministre d’une police numérique

“À délinquance numérique, police et gendarmerie numériques”, tel est le nouveau credo de Gérard Collomb. Dans un entretien au magazine Le Point, le ministre de l’Intérieur expose les grandes lignes de la “police numérique” de demain.

Cybercrime : les victimes vont pouvoir déposer plainte en ligne

Le ministère de l'Intérieur va lancer dans les prochains mois une plateforme, qui sera disponible depuis le portail d’information Service-public.fr. Ce nouvel outil permettra de centraliser le traitement de ce type d’attaques informatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.