Accueil / Données personnelles / Piratage du service Ariane du MEAE : les coordonnées de 540 563 personnes dérobées

Piratage du service Ariane du MEAE : les coordonnées de 540 563 personnes dérobées

PARTAGER CET ARTICLE

 

Une partie de la base de données de l’application Ariane du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a été piratée le 5 décembre dernier ; les coordonnées (noms, prénoms, numéro de téléphone, adresse e-mail) de plusieurs centaines de milliers de personnes ont été dérobées.

 

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a lancé en 2010 le service Ariane.

Ce service permet aux personnes prévoyant une mission ou un voyage à l’étranger de s’inscrire en ligne afin notamment de recevoir les informations relatives à la sécurité de leur déplacement.

Une partie de la base de données de l’application Ariane a été piratée le 5 décembre 2018, a reconnu le ministère dans un communiqué.

Pas d'informations sensibles

Les informations dérobées avaient été enregistrées par les utilisateurs du service au moment de leur inscription sur la plate-forme Ariane.

Cependant, les informations dérobées ne concernent pas les utilisateurs du service mais les coordonnées des personnes déclarées comme contact en cas d’urgence par les titulaires de comptes.

MEAE-Ariane-piratage

Ces données (noms, prénoms, numéro de téléphone, adresse e-mail) sont susceptibles d’être utilisées dans des campagnes d’hameçonnage (phishing) ou d’escroquerie, précise le Quai d’Orsay.

Ces renseignements ne sont pas des données sensibles, financières ou susceptibles de dévoiler les destinations des voyages déclarées dans Ariane.

Les 540 563 personnes concernées par ce piratage sont actuellement contactées par les services du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. 

Le ministère a saisi la Commission nationale de l’informatique et les libertés (CNIL) de cette affaire et a déposé plainte auprès du Procureur de la République.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

rgpd-google-gdpr-cnil

La CNIL inflige une amende record de 50 millions d’euros à Google pour manque de transparence sur le RGPD

Le 21 janvier 2019, la formation restreinte de la CNIL a prononcé une sanction de 50 millions d’euros à l’encontre de Google en application du RGPD pour manque de transparence, information insatisfaisante et absence de consentement valable pour la personnalisation de la publicité.

Intelligence-artificielle-cnil

Marie-Laure Denis, une nouvelle présidente pour la CNIL

Passée par l’Arcep et le CSA, Marie-Laure Denis remplacera prochainement Isabelle Falque-Pierrotin qui occupait ce poste depuis 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.