Accueil / Sécurité / Aleph, un Google français pour explorer le Dark Web

Aleph, un Google français pour explorer le Dark Web

PARTAGER CET ARTICLE

 

Une startup française, Aleph Networks,  a développé l’équivalent d’un moteur de recherche pour explorer le côté le plus obscur de l’internet.

 

Vente d’armes, de stupéfiants, de données personnelles, de cartes bancaires dérobées, les “réjouissances” du Dark Web sont quasi-infinies.

Et c’est ce réseau où la confidentialité ou le supposé anonymat sont en théorie de rigueur, qu’Aleph Networks, une startup français basée dans le Beaujolais, a entrepris d’indexer.

En pratique, le Dark Web est accessible grâce à des logiciels comme The Onion Router (ou TOR) et I2P. Mais une fois ces logiciels téléchargés et lancés impossible d’aller plus loin sans navigateur si vous ne disposez pas d’une adresse, longue suite aléatoire de chiffres et de lettres se terminant par «.onion» ou «.i2p»

1,4 milliard de liens indexés

A l’instar des Google et autres Bing, Aleph indexe et stocke des millions de pages internet en 70 langues différentes. En cinq ans d’existence, la startup a répertorié 1,4 milliard de liens et 450 millions de documents sur 140’000 sites.

dark-web

Côté modèle économique la société est parvenue à attirer l’attention de la communauté militaire. “On avait été repérés par la Direction générale de l’armement. Deux jours après l’attentat contre Charlie Hebdo, ils nous ont demandé une démonstration”, raconte le PD-G d’Aleph Networks Nicolas Hernandez.

“L’armée a été particulièrement sensible au discours consistant à dire que, si on ne connaît pas un territoire, ce qui est le cas avec le dark web , on ne le maîtrise pas», relève son associée et co-fondatrice Céline Haéri citée par l’AFP.

L’enjeu pour Aleph Networks est maintenant de décliner son concept pour les entreprises privées les logiciels vendus aux administrations.

Ce qui nécessitera d’édicter des règles claires pour répondre à une foule de questionnements éthiques.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

tor-facebook

Facebook s’ouvre à TOR

Depuis 2014, Facebook disposait déjà d’une adresse en .onion (l’extension de nom de domaine des sites directement hébergés sur le réseau TOR).

Expresso #10 / Jeudi 21 janvier 2016

Toute l'actualité du jour, en continu, sur NewZilla.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.