Accueil / Afrique / Le Kenya pourrait être contraint de céder le port de Mombasa à la Chine

Le Kenya pourrait être contraint de céder le port de Mombasa à la Chine

PARTAGER CET ARTICLE

 

Ce pays d’Afrique de l’Est est le dernier en date à tomber dans le piège de l’endettement savamment tendu par la Chine à ses débiteurs.

 

La Chine de l’empereur rouge Xi Jinping continue d’oeuvrer patiemment au déploiement de ses nouvelles “routes de la soie”.

Après avoir racheté le port du Pirée à une Grèce dont l’économie était alors exsangue, après avoir massivement investi dans les entreprises portugaises, après avoir installé une base militaire à Djibouti aux abords du Golfe persique, après avoir mis la main sur le Sri Lanka, après avoir récupéré le contrôle de l’aéroport international Kenneth Kaunda en Zambie ainsi que du réseau électrique de ce pays…. la Chine s’apprête à s’implanter très durablement au Kenya.

Ce pays d’Afrique de l’Est est en effet aujourd’hui pris à la gorge par son créditeur chinois et, faute de rentrées financières suffisantes, se trouve dans l’incapacité de rembourser ses dettes.

La Chine détient aujourd’hui plus de 70% de la dette publique bilatérale du Kenya.

Chine-Kenya

En échange, la Chine, qui maîtrise à la perfection l’art d’infliger à ses futures victimes ce qu’il est bien convenu d’appeler un “baiser du tueur”, pourrait se voir confier la gestion du port de Mombasa, le principal port du pays.

La Chine avait prêté 4,3 milliards d’euros au Kenya pour financer la construction de deux tronçons de la ligne ferroviaire entre Nairobi et Mombasa.

Une nouvelle forme de colonisation

Or, comme le rappelle l’African Stand, cette ligne, “exploitée par les Chinois perd de l’argent, ce qui, en d’autres termes, signifie qu’elle n’en génère pas assez pour rembourser le prêt”.

Mais ce n’est pas tout, outre le port de Mombasa, la Chine pourrait décider de mettre la main sur l’entrepôt de containers de Nairobi, écrit le site d’information sur l’Afrique récemment créé depuis le Kenya.

Selon le site Taïwan News: “Les États africains doivent se réveiller face à une nouvelle forme de colonialisme de la part de la Chine qui grignote, l’une après l’autre, leurs principales infrastructures.”


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Solar-cow

Solar Cow, une vache à lait… électrique pour favoriser la scolarisation des enfants en Afrique

Ce projet, porté par une startup coréenne, et déjà testé dans une école kenyane, a été récompensé à l'occasion du salon AidEx 2018 à Bruxelles en novembre dernier, et a obtenu cette semaine un prix de l'innovation au CES 2019 de Las Vegas. 

Revue de Presse / Année 2019 / Semaine #1

Chaque semaine, dans une logique de partage et de diffusion d'une information de qualité, NewZilla.NET vous propose une sélection des meilleurs articles parus chez nos confrères. Bonne lecture à tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.