Revue de presse
Accueil / Jeux vidéo / La DGSE à l’écoute des jeux vidéo

La DGSE à l’écoute des jeux vidéo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Le service de renseignement français a récemment publié une offre de stage prouvant qu’il s’intéresse de très près aux échanges entre joueurs dans les espaces de discussion internes des jeux vidéo multijoueurs.

 

PUBG, World of Warcraft, Fortnite, League of Legends, Counter Strike… le succès des jeux vidéo multijoueurs ne se dément pas.

De quoi attirer l’attention de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure).

Le service de renseignement français a en effet depuis longtemps identifié que ces jeux vidéo sont fréquemment  “détournés de leur utilisation première”: (…) Et que “les moyens de communication mis à disposition dans ces jeux sont utilisés de manière furtive afin d’échanger de l’information spécifique.

En clair, que les communications entre “joueurs” dans ces jeux vidéo servent parfois à échanger des informations illégales, quand ces canaux ne sont pas purement et simplement utilisés par des organisations terroristes.

Dans ce contexte, la lettre spécialisée Intelligence Online a récemment repéré offre de stage, transmise à des écoles spécialisées par le ministère des armées.

DGSE

La DGSE souhaite recruter pour six mois un profil dont la mission sera la suivante: tout d’abord l’heureux élu devra “effectuer une cartographie” des principaux jeux multijoueurs, et si possible lister failles informatiques déjà découvertes.

400 profils techniques recrutés en 2019

Il (ou elle) devra ensuite, sélectionner plusieurs jeux particulièrement intéressants pour le service et les l’étudier, afin “d’extraire des signatures réseau”, c’est-à-dire des éléments techniques permettant à la DGSE de reconnaître, dans la masse de données dont elle dispose et qu’elle collecte sur Internet, les échanges effectués dans l’espace de discussion du ou des jeux en question, souligne le journal Le Monde.

Enfin, le stagiaire devra tenter de découvrir des failles informatiques, censées permettre à la DGSE d’accéder au contenu des discussions.

En 2019, la DGSE prévoit de recruter 400 profils techniques, notamment dans les technologies numériques.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.