Revue de presse
Accueil / e-Commerce / La DGCCRF soupçonne le site Vente-Privee.com de tromperie sur les prix et de pratiques déloyales

La DGCCRF soupçonne le site Vente-Privee.com de tromperie sur les prix et de pratiques déloyales

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

La DGCCRF (la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes soupçonne le site d’avoir posté des annonces de réduction de prix trompeuses. Elle a décidé de transmettre les conclusions de ses investigations à la procureure de la République près le tribunal de grande instance de Bobigny.

 

Les charges sont lourdes. “Il est reproché à l’entreprise d’avoir cherché à donner à ses clients l’illusion de faire une bonne affaire en mettant en place différentes stratégies frauduleuses visant à construire un “prix de référence” fictif», explique la DGCCRF dans un communiqué précisant les motifs de son action à l’encontre du site Vente-Privee.com.

L’affaire est d’importance car le site internet figure avec 3,3 milliards d’euros de ventes en 2017 parmi les fleurons du web français.

Or aujourd’hui la DGCCRF lui reproche notamment “d’avoir cherché à donner à ses clients l’illusion de faire une bonne affaire en mettant en place différentes stratégies frauduleuses visant à construire un prix de référence fictif”.

vente-privee

L’affaire porte sur des faits datant de 2015 et 2016, également reprochés à près d’une vingtaine d’autres entreprises de e-commerce.

Plusieurs millions d'euros d'amendes

Des entreprises comme Amazon ou Zalando se sont vu proposer des transactions pénales en 2017, et ont réglé depuis des millions d’euros d’amendes, mais pour la DGCCRF le dossier Vente-Privee est différent.

“Il n’y a pas eu de proposition de transaction. Les faits sont suffisamment singuliers et complexes pour qu’ils soient instruits par le procureur”, affirme le directeur de cabinet adjoint à la DGCCRF.

“Nous vendons des dizaines de millions de pièces, et la DGCCRF nous accroche sur quelques centaines de produits de vieilles collections, dont nous avons eu du mal à retrouver les prix référents. Une telle agressivité m’est incompréhensible”, a quant à lui réagi Jacques-Antoine Granjon, patron et fondateur en 2001 du site Vente-privee.com.

“La société a déployé ces dernières années d’importants moyens humains et financiers pour vérifier les prix conseillés de ses très nombreuses marques partenaires”, ajoute un porte-parole de Vente-privee.com.

L’enquête menée par la DGCCRF s’est basée sur des constatations opérées sur le site de Vente-privee.com mais aussi sur l’analyse de documents saisis au cours de perquisitions menées en juin 2016 dans les locaux du groupe internet.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.