Accueil / Sécurité / Cyberattaque à Baltimore, près de 20 millions de dollars de dégâts

Cyberattaque à Baltimore, près de 20 millions de dollars de dégâts

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Sous le coup d’une cyberattaque massive depuis un mois, cette ville de la côte est des Etats-Unis est toujours partiellement paralysée.

 

Officiellement la rançon demandée (en bitcoins) par les cyber-criminels qui, depuis un mois, s’acharnent sur les systèmes informatiques de la ville de Baltimore (Maryland / Etats-Unis), n’était “que” de 100 000 dollars.

Mais au final, la facture sera bien plus lourde.

Henry Raymond, le directeur financier de la ville estime ainsi déjà à 8 millions de dollars le préjudice subi en raison des différents revenus reportés, impossibles à collecter ou perdus par la ville.

En outre, Baltimore, dont les ordinateurs des employés municipaux sont toujours bloqués, a également du acheter pour un million de dollars de matériel informatique supplémentaire auprès de son fournisseur habituel, le groupe Dell.

A cela vient s’ajouter le recrutement pour une durée indéterminée d’informaticiens dont la double mission consistera à supprimer tous les logiciels malveillants des postes de travail concernés mais aussi d’oeuvrer sur le long terme à la protection des systèmes d’information de la ville.

Au bout du compte, pour Baltimore le manque à gagner occasionné par cette cyberattaque pourrait flirter avec les 20 millions de dollars.

Des compteurs intelligents, pas si intelligents

Outre les employés municipaux, les usagers ont également été touché notamment par la paralysie de leurs compteurs d’eau intelligents (enfin, qui en l’espèce n’avaient semble-t-il d’intelligent que le mot…).

La restauration des données est aujourd’hui particulièrement fastidieuse.



Chacun des 10 000 employés municipaux de la ville devant par exemple se présenter en personne pour que lui soient communiqués ses nouveaux identifiants réseau et d’accès à son compte de courrier électronique.

Reste une question: qui est à l’origine de ce méfait? Et s’agit-il de la répétition d’une cyberattaque de plus grande ampleur qui pourrait toucher prochainement une ou plusieurs autres villes des Etats-Unis?


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.