Revue de presse
Accueil / Apple / Apple s’engage (à titre temporaire) à ne plus écouter vos conversations privées sur Siri

Apple s’engage (à titre temporaire) à ne plus écouter vos conversations privées sur Siri

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Suite à une enquête parue dans le quotidien britannique The Guardian, Apple a reconnu Le groupe américain qu’il faisait écouter par certains de ses sous-traitants des bribes de conversations privées de ses utilisateurs dans le but officiel d’améliorer les performances de son assistant vocal Siri.

 

Mauvaise semaine pour Apple en terme de communication et de gestion d’image.

Il y a quelques jours deux chercheurs de Project Zero (Google) révélaient l’existence de six failles de sécurité majeures dans iOS (pour les iPhone et le iPad).

Dans la foulée une enquête publiée le 26 juillet par le quotidien britannique The Guardian, exposait au grand jour les pratiques d’Apple et de ses sous-traitants concernant l’enregistrement et l’écoute de bribes de conversations privées des utilisateurs de son assistant vocal Siri (présent sur les iPhone, iPad mais aussi sur Home Pod et Apple Watch).

Un coup dur pour Apple qui au début de l’année jouait les chevaliers blancs du respect de la vie privée en placardant sur les murs de Las Vegas le slogan suivant, “Ce qui se passe sur iPhone reste sur votre iPhone”.

Apple-iphone-privacy-siri

En terme de communication, et même si comparaison n’est pas raison, un tel couac est très certainement à rapprocher de l’épisode vécu par le constructeur automobile allemand Volkswagen quand il fut pris dans la tourmente du Dieselgate.

Ceci étant, à l’aune de ce que font déjà ses principaux concurrents, à savoir Amazon (avec Alexa), Microsoft (avec Cortana) et Google (avec Google Assistant), les pratiques d’Apple n’ont rien de bien original.

Pour les plus candides, voire les plus naïfs, des utilisateurs Apple, la révélation de ce type de pratiques est cependant particulièrement décevante.

Suspension temporaire

Pour l’heure, Apple a annoncé qu’il suspendait, à titre temporaire ce programme d’écoute et d’analyse, revers classique de tout programme d’intelligence artificielle qui se nourrit de facto de la matière fournie par ses utilisateurs.

Le groupe américain entend relancer son programme dans un avenir proche, en clarifiant cette fois-ci le consentement donnée par l’utilisateur.

Quoiqu’il en soit, nous vivons cette époque formidable où le consommateur, pensant peut-être faire ici acte d’intelligence et de clairvoyance, accepte de laisser entrer dans son intimité des appareils électroniques dont il sait aujourd’hui qu’ils peuvent écouter sa vie privée jusque dans les moindres détails.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.