Revue de presse
Accueil / Intelligence artificielle / Coup de frein sur le projet de voiture autonome de General Motors

Coup de frein sur le projet de voiture autonome de General Motors

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

General Motors (GM), l’un des trois principaux constructeurs automobiles américains devait lancer en 2019 la Cruise AV, une voiture autonome dépourvue de volant et de pédales, et commander via une application mobile. Le lancement officiel du projet est aujourd’hui reporté.

 

Waymo (Google), Uber, Ford, General Motors (GM) il y a quelques mois encore la course au développement de la voiture autonome du futur battait son plein. 

GM faisait entrer les japonais Sofbank et Honda dans le capital de sa filiale dédiée Cruise.

Cruise, qui ne dégage pas de revenu depuis sa création en 2013 mais qui reste valorisé à plus de 10 milliards de dollars, passait un partenariat avec DoorDash, une start-up californienne de livraison de repas, valorisée à 1,4 milliard de dollars.

Toujours aux Etats-Unis Ford tissait des partenariats avec Domino’s Pizza ou le géant de la distribution Walmart. Google via sa filiale Waymo pensait déployer ses flottes de robots-taxis en Arizona… Mais tout cela c’était avant. 

Incidents en série

Avant toute une série d’incidents impliquants des véhicules autonomes outre-Atlantique, avant que la confiance du public dans ces véhicules sans chauffeur ne s’en trouve affectée, avant que le New York Times révèle que les véhicules de Google en test en Arizona étaient régulièrement pris pour cible par des jets de pierre et des attaques au couteau pour en crever les pneus

Cruise-GM

Encore un petit effort et les véhicules autonomes de Google auraient pu devenir aussi (im)-populaire auprès du grand public que les Google Glass, ce projet (révolutionnaire) de lunettes connectées portées un temps par le groupe de Mountain View (Californie). 

De son côté GM a vu poindre toute une série d’obstacle qui ne figuraient pas sur la grille de départ, notamment des difficultés juridiques ou liées aux infrastructures. 

En conséquence, Cruise, la filiale de GM a décidé de repousser au-delà de l’année 2019 le lancement officiel de ses premiers véhicules, a indiqué Dan Ammann le patron de Cruise.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.