Revue de presse
Accueil / Sécurité / Les hackers russes en pincent pour les objets connectés

Les hackers russes en pincent pour les objets connectés

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Selon le groupe américain Microsoft, les objets connectés seraient désormais l’une des portes d’entrée privilégiées du groupe de hackers Fancy Bear, lié à l’agence de renseignement militaire russe GRU pour s’introduire dans les réseaux des organisations et des entreprises étrangères.

 

Système de téléphonie sur IP (VoIP), imprimantes connectées (IoT en général), système de vidéosurveillance…

Parce que le niveau de sécurité et de protection de ces équipements n’est pas toujours aussi élevé que le reste des systèmes informatiques, ce type d’appareil constitue la porte d’entrée idéale pour des hackers désireux de s’introduire dans le réseau interne d’une entreprise ou d’une organisation, indique Microsoft dans un document publié lundi 5 août 2019.

Et le groupe américain de centrer sa mise en garde sur les activités d’une groupe précis de hackers, les hackers russes de Fancy Bear, actifs depuis 2007 et réputés très proches du GRU, l’agence de renseignement militaire russe.

Microsoft dont le système d’exploitation Windows est omniprésent dans le monde professionnel a commencé à identifier cette nouvelle tendance en avril dernier.

Fancy-Bear-GRU-IoT-Microsoft-Windows

Un patch de sécurité (et ils sont légions dans l’écosystème Microsoft) qui n’est pas mis en place, des mots de passe qui ne sont pas personnalisés suffisent le plus souvent aux hackers à prendre pied dans le réseau d’une entreprise.

A partir de là, l’exploration peut commencer, pour partir à la recherche d’autres équipements tout aussi faiblement protégés, mais aussi d’informations à très forte valeur ajoutée.

Sur les 1400 notifications reçues par Microsoft concernant les activités du groupe Fancy Bear, 20% étaient liées à des tentatives d’intrusion dans des réseaux appartenant à des ONG, à des Think Tanks ou à des organisations politiques.

Aux Etats-Unis, les responsables du Parti démocrate ne sont ainsi pas près d’oublier l’intrusion du groupe Fancy Bear dans le système informatique du Democratic National Committee (DNC) pendant la campagne présidentielle de 2016.

Idem en France, pour la chaine de télévision TV5 Monde.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.