Revue de presse
Accueil / Chine / Pour exercer leur métier des journalistes chinois vont devoir passer un test d’allégeance au Parti communiste et à son secrétaire général, Xi Jinping

Pour exercer leur métier des journalistes chinois vont devoir passer un test d’allégeance au Parti communiste et à son secrétaire général, Xi Jinping

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Un examen permettra bientôt de vérifier leur connaissance de la pensée de Xi Jinping, et du marxisme, revu et corrigé par les autorités de Pékin. 

 

En Chine, il semble bien que l’exercice de la profession de journaliste soit avant tout affaire de fidélités.

Fidélité à la doctrine marxiste, et fidélité à la pensée de Xi Jinping.

Pour vérifier leur niveau de connaissance en la matière, les journalistes chinois travaillant pour les médias d’Etat (à qui le pouvoir de Pékin avait déjà ordonné en 2013 de prendre des cours de marxisme) vont bientôt devoir passer un examen (en cinq sections).

Selon le South China Morning Post, le quotidien de Hongkong, près de 10 000 d’entre eux seront testés dès le mois d’octobre 2019.

Les journalistes concernés devront se connecter à l’application consacrée à Xi Jinping, lancée sur les smartphones en début d’année – en fait, un véritable portail sur la Chine communiste – et répondre aux questions posées.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.