Accueil / Société / (Mise à jour) Le scandale des cercueils de Rungis

(Mise à jour) Le scandale des cercueils de Rungis

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

Des familles endeuillées doivent payer 250 euros pour que les dépouilles de leurs proches soient conservées pendant plusieurs jours dans un bâtiment (proche mais séparé du Marché International de Rungis) réquisitionné… par la Préfecture de Police de Paris, et par le Préfet de Police, Didier Lallement.

 

(Mise à jour / 10 avril 2020). Soulagement pour les familles concernées. L’opérateur de pompes funèbres OGF, qui croule par ailleurs sous les commandes… de cercueils en raison de la crise sanitaire actuelle, a annoncé vendredi 10 avril 2020 qu’il prendrait désormais en charge tous les frais liés à la morgue temporaire installée à Rungis, à l’initiative de la Préfecture de Police de Paris.

Où l’on reparle du Préfet de Police de Paris, Didier Lallement.

La semaine dernière, ce haut fonctionnaire avait été contraint de présenter des excuses publiques après avoir tenu des propos extrêmement déplacés sur les personnes atteintes du COVID-19

Aujourd’hui, on apprend que pour désengorger les chambres mortuaires des hôpitaux et les chambres funéraires la Préfecture de Police de Paris a réquisitionné la semaine dernière un hall à Rungis.

Ce bâtiment (ouvert depuis lundi ) est séparé du Marché International de Rungis ; il est utilisé pour accueillir les corps des défunts victimes de la pandémie de coronavirus. 

Problème, selon Sandrine Thiefine, présidente de pompes funèbres de France qui s’exprimait mercredi 8 avril sur le plateau de BFM TV, l’admission d’un cercueil dans ce hall d’entrepôt temporaire est facturée 150 euros aux familles endeuillées.

Rungis-Coronavirus-Didier-Lallement-Police-cercueil

Des frais sont facturés en cas de dépassement du délai légal de six jours pour l’inhumation, délai souvent dépassé en ce moment.

“A Rungis, on facture une journée supplémentaire 35 euros. Si la famille veut venir se recueillir, on lui laisse pendant une heure un espace pour 50 euros”.

“Quand un cercueil reste à la chambre mortuaire de l’hôpital c’est gratuit. Là on transporte le cercueil dans un endroit et on fait payer aux familles”, poursuit la présidente de pompes funèbres de France. 

Sur Twitter le Président du Marché International de Rungis, Stéphane Layani, a rapidement fait une mise au point : “L’entrepôt réquisitionné a été prêté gratuitement. Le péage est aussi gratuit pour les familles. Le reste n’est pas du ressort de RUNGIS”. 

La responsabilité de ces pratiques abjectes serait donc à rechercher ailleurs.

En sollicitant par exemple un complément d’information auprès du Préfet de Police de Paris, Didier Lallement.

Depuis le début de l’épidémie, 2.850 personnes sont mortes du coronavirus à l’hôpital en Île-de-France.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Une réponse

  1. Didier Lallement DEMISSION pour propos déplacer et pour mauvaise gestion de la crise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES