Revue de presse
Accueil / Amazon / (Mise à jour) CORONAVIRUS / Mis en demeure par la justice, Amazon ferme temporairement l’ensemble de ses entrepôts en France

(Mise à jour) CORONAVIRUS / Mis en demeure par la justice, Amazon ferme temporairement l’ensemble de ses entrepôts en France

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

Et déporte le traitement de ses commandes sur les autres entrepôts européens du groupe toujours en activité. 

 

Suite à la décision du Tribunal de Nanterre qui l’enjoint de restreindre son activité de distributeur à la commercialisation des produits dits essentiel sur une durée minimale d’un mois, Frédéric Duval le directeur général d’Amazon France assure ne pas comprendre ce que un produit essentiel (ce qui, notons-le, est particulièrement regrettable à un tel niveau de responsabilité, et dans une telle entreprise).

On ne lui fera pas l’offense d’affirmer qu’il prend les gens pour des imbéciles, mais il est somme toute intéressant de se référer à ses propos, proférer sur la chaîne LCI.

Aujourd’hui, je ne sais pas dire si un coupe-ongles est un produit essentiel parce qu’il fait partie d’une catégorie d’hygiène ou si c’est un produit qu’on ne considère pas comme de l’hygiène. Je ne sais pas dire si un préservatif est un produit médical”.

Amazon-Coronavirus

Le même Frédéric Duval déclarait il y a quelques jours encore, mais il ne sert à rien de l’incriminer à titre personnel tant on imagine sa marge de manoeuvre limitée en la matière, le même Frédéric Duval déclarait qu’Amazon allait “plus loin que les recommandations des autorités sanitaires et gouvernementales” (sic).

Il se voit aujourd’hui, contraint et “perplexe”, d’accompagner la fermeture temporaire de l’ensemble des entrepôts d’Amazon sur le territoire français, le temps d’évaluer la situation sanitaire des six entrepôts concernés.

(Mise à jour / 19 avril 2020) Amazon a annoncé que ses centres de distribution en France resteraient fermés jusqu’au 22 avril au moins et non plus jusqu’au 20 avril comme cela avait été initialement annoncé. Saisi par l’Union syndicale Solidaires, le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) a imposé mardi au géant américain du commerce en ligne de se limiter aux produits d’alimentation, d’hygiène et de santé le temps d’évaluer les conditions de sécurité pour ses salariés dans ses entrepôts. Amazon a fait appel de cette décision. L’affaire sera jugée mardi 21 avril 2020 devant la Cour d’Appel de Versailles

Amazon regrette l’impact de la décision du Tribunal de Nanterre sur “les milliers d’entreprises françaises qui vendent sur Amazon.fr, nos collaborateurs et nos partenaires”.

Du coup, il semble intéressant de voir comment Amazon traite ses “partenaires” et aussi peut-être, par extension, comme Amazon gère la crise du coronavirus (Covid-19) et veille sur ses employés outre-Atlantique.

Ce que nous ne manquerons pas de faire dans les jours à venir, pour essayer d’élargir un peu le scope et de sortir du prisme franco-français.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES