Revue de presse
Accueil / Facebook / Facebook et WhatsApp décident de ne plus donner suite aux demandes d’informations formulées par les autorités de Hong Kong

Facebook et WhatsApp décident de ne plus donner suite aux demandes d’informations formulées par les autorités de Hong Kong

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

Priorité à la liberté d’expression (pour le moment).

 

Alors qu’une chape de plomb vient de s’abattre sur Hong Kong avec la mise en application d’une nouvelle “loi-sur-la-sécurité-nationale” qui, en fait de sécurité risque surtout de renforcer la mainmise de la Chine de Xi Jinping sur ce territoire, le groupe Facebook (et sa filiale, le service de messagerie instantanée WhatsApp) ont décidé de ne plus répondre favorablement aux différentes demandes d’informations sur leurs utilisateurs qui pourraient leur être transmises par les autorités et le gouvernement local de Hong Kong.

Une position à saluer en matière de protection des données personnelles et de la liberté d’expression, à condition bien entendu, que celle-ci s’inscrive dans le temps.

“Nous suspendons l’examen des demandes du gouvernement concernant les données des utilisateurs de Hong Kong en attendant une évaluation plus approfondie de la loi sur la sécurité nationale”, a simplement déclaré un porte-parole de Facebook.

WhatsApp-Facebook-HK-Hong-Kong
Crédit Photo / Robert Cheaib / Pixabay

Cette évaluation devrait permettre un “examen rigoureux et des consultations avec des experts internationaux des droits de l’Homme” sur ce qu’il se passe à Hong Kong.

“Nous pensons que la liberté d’expression est un droit humain fondamental et soutenons le droit des personnes à s’exprimer sans craindre pour leur sécurité et sans redouter d’autres répercussions”, a expliqué ce porte-parole de Facebook.

Côté WhatsApp, on explique que “les gens ont le droit d’avoir une conversation privée en ligne”, et que “la confidentialité n’a jamais été aussi importante que maintenant, et nous restons déterminés à fournir des services de messagerie privés et sécurisés à nos utilisateurs à Hong Kong”. 


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES