Revue de presse
Accueil / Apple / La justice européenne efface l’ardoise fiscale d’Apple

La justice européenne efface l’ardoise fiscale d’Apple

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

Le Tribunal de l’Union européenne annule une décision prise par la Commission européenne en 2016, qui condamnait Apple à régler 13 milliards d’euros d’arriérés d’impôts à l’Irlande.

 

L’actuelle vice-présidente de la Commission européenne (et ex-Commissaire à la Concurrence) Margrethe Vestager, et par extension le pouvoir exécutif européen viennent de subir un camouflet de taille.

Le 30 août 2016, l’Europe avait condamné Apple à payer 13 milliards d’euros d’arriérés d’impôts à l’un de ses Etats membres, l’Irlande.

Le paradoxe de cette décision étant que l’Irlande, par crainte de faire fuir Apple et les autres sociétés technologiques implantées fiscalement sur son territoire, ne voulait pas qu’Apple règle ces 13 milliards d’euros.

Pour parvenir à cette décision spectaculaire, la Commission européenne avait estimé que les accords par lesquels l’Irlande avait permis à Apple de ne payer qu’un taux d’impôt sur les sociétés extrêmement bas, sur ses profits européens, étaient, de fait une aide d’Etat, illégale au regard de la législation européenne.

Apple
Crédit Photo / Zhang Kaiyv / Unsplash

 

Apple avait porté l’affaire devant le Tribunal de l’Union européenne et la somme conséquente réclamée par la Commission européenne avait été placée sous séquestre le temps de la procédure judiciaire.

La Commission “n’a pas réussi à démontrer l’existence d’un avantage économique sélectif et partant d’une aide d’Etat” (en faveur d’Apple), relève le Tribunal de l’Union européenne.

La Commission européenne “maintient son objectif de voir toutes les entreprises payer leur juste part d’impôts” a indiqué sa vice-présidente Margrethe Vestager.

“Nous nous réjouissons que le Tribunal ait rejeté la plainte de la Commission”, écrit Apple dans un communiqué. “Cette ne portait sur le montant des impôts que nous payons mais sur le lieux où nous sommes tenus de le payer. Nous sommes fiers d’être le plus grand contribuable au monde (sic), car nous savons le rôle fondamental que jouent les impôts dans nos sociétés.”

Le jugement rendu le 15 juillet 2020 par le Tribunal de l’Union européenne est susceptible d’appel devant la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES