Revue de presse
Accueil / Silicon Valley / Jusqu’où ira Tesla?

Jusqu’où ira Tesla?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

La spéculation bat son plein et la capitalisation boursière du constructeur automobile américain n’en finit plus de grimper, sans lien direct avec l’évolution des résultats financiers de l’entreprise.

 

Elon Musk, le co-fondateur de Tesla vient de se livrer (en toute légalité) à l’un des tours de passe-passe dont il a le secret pour garder la confiance des investisseurs.

Dans la foulée d’Apple, et dans le souci de continuer à mettre l’action Tesla à la portée de toutes… les bourses, l’entrepreneur vient d’annoncer qu’à compter du 29 août prochain Tesla allait fractionner par cinq chaque action aujourd’hui disponible sur le marché.

En pratique, cela signifie qu’une action valant aujourd’hui 1 500 dollars à la Bourse de New York sera du jour au lendemain transformée en cinq actions valant chacune 300 dollars.

De quoi attiser encore un peu plus les appétits autour des titres Tesla.

En clair, les heureux détenteurs d’actions Tesla verront à partir du 29 août 2020 le nombre de leurs titres multiplié par cinq.

Elon-Musk

Problème, si Tesla, outre les déclarations de son co-fondateur, est aujourd’hui porté par le spectaculaire engouement boursier autour des valeurs de la tech, l’évolution de la capitalisation boursière de Tesla place le titre très loin des fondamentaux des marchés boursiers.

Depuis le début de l’année le cours de l’action Tesla a en effet été multiplié par trois et vaut désormais plus de 250 milliards de dollars à Wall Street, soit plus que les trois géants du secteur automobile américain réunis, General Motors (41 milliards), Ford (29 milliards) et Fiat-Chrysler (23 milliards).

Une évolution qui si elle traduit une confiance aveugle des investisseurs est sans rapport avec résultats de l’entreprise dont l’activité dans un contexte de quasi-guerre froide entre les Etats-Unis et la Chine est par ailleurs de plus en plus dépendante du marché chinois.

Au final, la relation qu’entretiennent les investisseurs avec Tesla et avec son co-fondateur Elon Musk est plus une relation de croyance qu’une relation de confiance.

Pour leur plus grand bonheur, pour l’instant.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES