En continu
Accueil / Tag Archives: Silicon Valley

Tag Archives: Silicon Valley

#Blog / La chute de la maison Medium

Medium-blog

Lancée en 2011 par l'un des co-fondateurs de Twitter, Ev Williams, la plate-forme de blogs dite de "qualité" a levé 132 millions de dollars auprès de Google Ventures, Andreessen Horowitz, Greylock ou Spark Capital, avant de licencier au début du mois de janvier 2017 un tiers de ses collaborateurs.

Lire la suite

Lending Club : la chute de Renaud Laplanche

lending-club-ex-ceo-renaud-laplanche

Ex-avocat d'affaires, symbole de la réussite française dans la Silicon Valley, désigné en 2012 "entrepreneur de l'année" par BFM TV... Renaud Laplanche, fondateur du site de finance participative, Lending Club, a du quitter début mai 2016 ce groupe Internet suite à toute une série d'écarts de conduite financiers. Et depuis, les révélations s'accumulent.

Lire la suite

Peter Thiel contre la liberté de la presse

Peter-Thiel-Gawker

Pour le co-fondateur de PayPal, et actuel membre du conseil d'administration de Facebook, Peter Thiel, la vengeance est un plat qui se mange froid, voire glacé. Le milliardaire de la Silicon Valley n'ayant jamais pardonné au blog Valleywag du site Gawker.com les révélations publiées sur sa vie privée en 2007 (ce qui peut se comprendre), s'est employé en finançant en secret (mais il vient de le reconnaitre) un procès contre le groupe Gawker Media à en provoquer la chute (ce qui est beaucoup plus discutable au pays de la liberté d'expression).

Lire la suite

Revue de Web #1 (Janvier 2016)

Lien-hypertexte

Chaque semaine NewZilla.NET vous propose une sélection des meilleurs articles parus sur les Internets. Cette semaine, direction Prague, la Sibérie, la Silicon Valley, Amazon, et découverte d'un nouveau concept: le "coffice", le tout agrémenté d'une réflexion sur l'impact du texto sur le réchauffement climatique.

Lire la suite

Scandale à l’embauche dans la Silicon Valley / Bombe à fragmentation ou pétard mouillé?

Apple, Google, Adobe, Intel, sont soupçonnés aux côtés d’autres grands noms de l’industrie du divertissement, d’avoir conclu un pacte de non-agression salarial sur les embauches de leurs ingénieurs. Ces quatre géants de la high-tech proposent de verser 324 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites judiciaires, et éviter un procès qui pourrait durablement affecter leur image et celle de la Silicon Valley.

Lire la suite