En continu
Accueil / Réseaux sociaux / DeadSoci.al parce qu’il y a une vie numérique après la mort

DeadSoci.al parce qu’il y a une vie numérique après la mort

C’est assurément le concept le plus funeste qui soit. Une start-up britannique lancée à l’occasion du festival SXSW qui se tient actuellement à Austin (Texas) propose aux internautes de rédiger, et de poster des messages d’outre-tombe sur les réseaux sociaux.

 

Longue vie à DeadSoci.al ! C’est en tout cas ce que doivent penser les quelques milliers d’utilisateurs de ce service dédié à la vie “online” d’outre-tombe.

L’idée est simple, avec DeadSoci.al les futurs défunts (c’est à dire à peu près 100% de la population présente sur cette Terre) ont maintenant la possibilité de pré-rédiger des messages, de tourner des vidéos et d’en programmer la diffusion sur les réseaux sociaux (à commencer par leur comptes Twitter et Facebook, les utilisateurs de Google+ devront eux se montrer un peu plus patients) bien après être passer à trépas. Pour l’heure DeadSoci.al “garantit” une diffusion sur une centaine d’années mais ne compte bien évidemment pas en rester là.

A lire aussi

« Spark : A Burning Man Story », un documentaire

Bande-annonce du documentaire "Spark : A Burning Man Story", présenté cette année au festival SXSW d'Austin. En complément de cette galerie photos sous Instagram sur Burning Man que nous vous présentions il y a peu. Bon voyage !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.