Accueil / NewZilla.NET / TPO, le réseau social pour la bonne cause de Jimmy (Wikipedia) Wales

TPO, le réseau social pour la bonne cause de Jimmy (Wikipedia) Wales

Après le Royaume-Uni, le co-fondateur de l’encyclopédie collaborative Wikipedia, lance aux Etats-Unis, TPO (The People’s Operator), un réseau social associé à un opérateur de téléphonie mobile pour faciliter le financement et le soutien aux organisations caritatives et humanitaires.

 

tpo-community-jimmy-wales-profile-pageQue diriez-vous si votre opérateur mobile vous proposait de reverser 10% de votre facture de téléphone à une organisation humanitaire de votre choix? Il y a fort à parier que vous trouveriez l’idée plutôt séduisante.

Au Royaume-Uni, cette idée est depuis quelques mois devenue une réalité. Au lieu d’investir, parfois à outrance comme le font ses concurrents, dans des campagnes de publicité au cinéma et à la télévision, l’opérateur mobile The People’s Operator offre à ses clients (ils étaient déjà près de 300 000 au mois de mai dernier) de verser une partie de leur facture mensuelle à une cause de leur choix.

25% des bénéfices reversés à des ONG

TPO-Jimmy-WalesEt l’opérateur lui-même s’engage à donner 25% de ses bénéfices à des organisations caritatives (ONG). Le concept et l’entreprise, pilotée depuis décembre 2014 par Jimmy Wales (le cofondateur de l’encyclopédie collaborative Wikipedia) traverse ces jours-ci l’Atlantique pour être se lancer sur le marché américain. Aux Etats-Unis, The People’s Operator utilisera le réseau Sprint. En parallèle et c’est la grande nouveauté, Jimmy Wales présente actuellement TPO (en référence à The People’s Operator), un réseau social destiné à faciliter le soutien et le financement aux causes humanitaires et caritatives.

“Cela ressemble finalement plus à Twitter qu’à Facebook” Jimmy Walesco-fondateur de Wikipedia, au site Business Insider.

“L’idée de TPO, c’est de donner aux gens les moyens de s’organiser, de se mettre en relation, et de fédérer les énergies autour de projets qu’ils jugent dignes de ce nom. Et ce sans se soucier du fait (car ce n’est absolument pas le cas) que le réseau social qu’ils utilisent prélèvent une commission sur chacune des transactions ou des versements effectués. »

A lire aussi

wikispeech-wikipedia

Wikispeech, un moteur à synthèse vocale pour aider les malvoyants à consulter Wikipedia

La Fondation Wikimedia développe actuellement en partenariat avec l’Institut Royal de Technologie KTH en Suède, Wikispeech, un projet libre, open-source, pilote, et basé sur le crowdsourcing.

internet-statistics

Les Chiffres De La Semaine #2 (du 11 au 15 janvier 2016)

Chaque semaine NewZilla.NET revisite l’actualité en quelques chiffres. A la Une cette semaine : Apple, Wikipedia, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.