Accueil / People / Christophe Willem ferme son compte Twitter, mais conserve son compte Facebook

Christophe Willem ferme son compte Twitter, mais conserve son compte Facebook

PARTAGER CET ARTICLE
Le chanteur a décidé de quitter Twitter (dans la foulée de son confrère Michel Polnareff) pour dénoncer l’incapacité du réseau social à “protéger suffisamment ses utilisateurs contre les actes répétés de calomnies, de harcèlements et autres atteintes à l’intégrité des personnes présentes”.

 

Les quelques centaines de milliers de fans ou de curieux qui suivaient le chanteur Christophe Willem sur Twitter, seront peut-être déçus d’apprendre que celui-ci vient de fermer son compte.

Christophe WillemA l’instar d’autres artistes (comme Michel Polnareff le 13 janvier 2016), Christophe Willem fustige (et ce n’est pas le moindre des paradoxes, dans un post mis en ligne sur…Facebook) les actes répétés de calomnies, de harcèlements et autres atteintes à l’intégrité des personnes présentes”, sur Twitter.

“L’avènement Twitter a fait apparaître le côté vil et malsain de certaines personnes jouissant de cette liberté de parole pour y répandre une haine permanente sous couvert d’un anonymat nouveau, celui de la lâcheté”, poursuit le chanteur.

“La répétition de ce flot permanent de haine pollue non seulement mon fil d’actualité mais aussi mon équilibre personnel, celui que je m’efforce de préserver depuis des années”, explique-t-il, précisant qu’il a toujours refusé de faire gérer ses réseaux sociaux par une équipe. Peut-être, aurait-il dû…

A lire aussi sur NewZilla.NET

Numbers

Les Chiffres Du Net / Année 2019 / Semaine #2

Chaque semaine NewZilla.NET revisite l’actualité de la tech en quelques chiffres. A la Une cette semaine : Microsoft, Twitter et les "gilets jaunes", SpaceX, Anonymous, Apple, Tim Cook, PewDiePie, Netflix, Pokemon Go, Tidelift et l'open-source.

Twitter se résout (enfin) à lutter contre les bots et les spams

Le réseau social publie tout un lot de nouvelles règles destinées à endiguer l’influence par trop importante des "bots", ces programmes informatiques qui servent à gonfler artificiellement et frauduleusement la diffusion d’un message ou l’audience d’un compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.