En continu
Accueil / NewZilla.NET / Ces communes qui “refusent” le déploiement du compteur Linky

Ces communes qui “refusent” le déploiement du compteur Linky

PARTAGER CET ARTICLE

 

Selon un site Internet militant mis en ligne par Stéphane Lhomme, un conseilleur municipal de Saint-Macaire (Gironde), une soixantaine de communes françaises s’opposerait actuellement au remplacement par ERDF des vieux compteurs électriques par des compteurs Linky.

 

Sur le papier, Linky et son alter-ego gazier Gazpar présentent bien des avantages (mise en service, relevé et pilotage de la consommation d’énergie à distance), mais en pratique cette nouvelle technologie suscite aussi (à tort ou à raison, un rapport de l’Agence nationale de sécurité de l’environnement –Anses– doit trancher en fin d’année sur le sujet) des craintes tant quant au respect de la vie privée qu’en terme de “risques sanitaires”.

Cette dernière argumentation, liée à la diffusion des ondes électromagnétiques est fortement relayée par les associations Robin des Toits et Priartem, deux structures historiquement en pointe quand il s’agit de communiquer sur les questions concernant l’hypersensibilité aux ondes.

5 milliards d'euros

Elle trouve également un écho certain auprès de plusieurs dizaines de communes (souvent rurales) qui ont récemment exprimé leur refus de voir déployé les nouveaux compteurs Linky sur leur territoire.

Ce déploiement a commencé le 1er décembre 2015. Il devrait s’échelonner jusqu’à 2021 et concerner le remplacement de 35 millions de compteurs électriques pour un coût total de 5 milliards d’euros.


Vous avez aimé cette information? Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

La Cour des comptes épingle le compteur Linky

Dans un rapport rendu public le mercredi 7 février 2018, l’institution dénonce les conditions de déploiements de ce compteur communicant qui, selon elle, ne profiterait pas tant aux consommateurs qu’à Enedis (ex-ERDF).

Electro-hypersensibilité / Les étonnants diagnostics du Pr Belpomme

Le Conseil national de l’ordre des médecins a lancé une procédure disciplinaire à l’encontre de ce cancérologue de 74 ans et l’accuse d’établir des diagnostics qui ne reposent sur aucune donnée scientifique validée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.