Accueil / NewZilla.NET / Twitter, Facebook Live… la contagion Snapchat

Twitter, Facebook Live… la contagion Snapchat

Des stickers par-ci, des filtres visuels par-là, chaque jour l’influence de Snapchat (et de son « esthétique ») gagne du terrain sur les réseaux sociaux. Doit-on forcément s’en réjouir?

 

Quand Facebook copie… Snapchat. Le réseau social co-fondé par Mark Zuckerberg, devrait très bientôt lancer sur son service de diffusion de séquences vidéo en direct, Facebook Live, des filtres personnels, (façon Snapchat).

Concrètement, il sera par exemple possible de se transformer (à titre temporaire) en chat, en chiot, ou d’échanger son visage avec celui d’un ou d’une amie… Vous avez la sensation diffuse que l’on cherche à vous infantiliser? Il se pourrait que vous ayez raison.

Mais pour Snapchat, un réseau social qui en terme d’audience reste un nain face au géant Facebook, la victoire est d’importance. Car Snapchat qui se vit désormais en toute humilité comme la TV des millennials vient de voir un autre bastion céder.

twitter-photos-searchable-stickersCette fois-ci, c’est au tour de Twitter de s’y mettre. Le réseau social vient d’annoncer l’arrivée prochaine sur son service d’une nouvelle fonctionnalité, à savoir la possibilité d’insérer et d’apposer des autocollants, (qu’il serait plus judicieux d’appeler ici simplement des « stickers ») sur les photos postées sur Twitter.

Le "sticker", un hashtag visuel

Mais la chose ne s’arrête pas là puisque ces « stickers » seront intégrés, comme aujourd’hui les hashtags pour les tweets, dans le moteur de recherche maison et par extension trouveront aussi leur place sur Google.

Pour Leslie Berland, responsable marketing chez Twitter, le « sticker » n’est rien d’autre qu’un hashtag visuel! Vous suivez toujours? Des visages, des accessoires, des emojis, des animaux, des aliments, du sport, des moyens de transport, des symboles, des drapeaux… en pratique, les utilisateurs de Twitter auront le choix des « stickers ».

Mais à quoi cela va-t-il donc bien pouvoir servir vous demandez-vous? Oh certes à (encore) mieux vous connaitre, mais aussi à créer de nouvelles communautés de gens qui utilisent (les fous) les mêmes catégories de « stickers ». Enfin, et peut-être surtout, tout cela pourrait être utiliser par les annonceurs publicitaires, pour encore mieux cibler leur public, c’est-à-dire vous et nous.

A lire aussi

Snatap

Après les usines à (faux) clics, Snatap, la machine à (faux) “likes” (VIDEO)

Snatap, une société russe, affirme avoir installé dans des centres commerciaux situés en Allemagne, en Russie, en Pologne et en République tchèque, une machine à “likes” grâce à laquelle chacun peut s’acheter à vil prix une popularité on ne peut plus virtuelle sur Facebook ou sur Instagram.

Brave-Browser-BAT-cryptocurrency-blockchain

Le navigateur anti-pub Brave lève 35 millions de dollars en 30 secondes

Comment lever 35 millions de dollars en 30 secondes? En proposant aux investisseurs un projet plus que séduisant, mais peut-être surtout en créant sa propre monnaie virtuelle! Explications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.