En continu
Accueil / e-Commerce / Jet.com ou comment devenir millionnaire en participant à une campagne de crowdfunding

Jet.com ou comment devenir millionnaire en participant à une campagne de crowdfunding

Le 8 août 2016, le géant américain Walmart annonçait le rachat pour 3 milliards de dollars de Jet.com, concurrent auto-proclamé d’Amazon. Une bonne nouvelle pour les investisseurs de cette start-up dont la viabilité du modèle économique reste encore à démontrer. Mais aussi une TRES bonne nouvelle pour une dizaine d’internautes ayant participé à une campagne de financement participatif (« crowdfunding »), organisé par Jet.com pour assurer son lancement. Explications.

 

Que faire si un jour il vous prend d’avoir l’idée géniale de vouloir concurrencer un groupe Internet comme Amazon sur son propre terrain? Pour amorcer un semblant de début d’activité vous pourrez toujours mettre la main (au porte-monnaie et) sur une base de données qualifiée pour trouver vos premiers clients.

Ou bien, il y a l’option Jet.com. Conscient du caractère atypique de sa démarche, quelques mois avant le lancement officiel de Jet.com en juillet 2013, le fondateur de cette start-up, Mark Lore, savait qu’il aurait besoin d’investisseurs, des investisseurs traditionnels (à l’instar d’un établissement comme Goldman Sachs) mais pas que…

L’idée lui vint alors de lancer une campagne de « crowdfunding » d’un genre assez particulier. Pas question ici de promotions sur les produits à venir, ou de distributions exclusives de « goodies »

Jet-Eric-Martin-Walmart

Non, pour former le socle de ce qui était appelé à devenir la communauté des clients de Jet.com, Mark Lore eut l’idée d’offrir une (petite) partie du capital de sa société aux internautes qui recommanderaient (le plus) Jet.com à leur entourage, ou tout simplement à leur prochain… Au final, le programme, baptisé Jet Insiders permit à Jet.com de se constituer, avant même son lancement, une base clients riche de 350 000 références.

20 millions de dollars

Pour assurer la réussite de ce programme, il fut donc décidé d’attribuer aux plus valeureux participants de la campagne Jet Insiders, 200 000 actions de Jet.com.

A ce petit jeu, l’internaute le plus performant fut un employé d’une société spécialisée dans l’installation de baignoires en Pennsylvanie, Eric Martin. Eric Martin n’hésita pas à dépenser 18 000 dollars dans une campagne publicitaire en ligne pour inciter les internautes  devenir client chez Jet.com.

Il reçut au bout du compte 100 000 actions Jet.com en récompense de ses efforts… Neuf autres internautes, recevant également pour leur part, 10 000 actions chacun.

Aujourd’hui, avec le spectaculaire rachat de Jet.com par Walmart pour un montant de 3 milliards de dollars, les 100 000 actions d’Eric Martin valent désormais 20 millions de dollars, et les autres heureux gagnants de cette campagne de financement participatif pour le moins singulière, sont désormais plus riche de 2 millions de dollars chacun.

A lire aussi

#Crowdfunding / Ulule lève 5 millions d’euros auprès de la Maif et de BNP Paribas

Avec cette seconde levée de fonds, la plate-forme de financement participatif (c'est-à-dire de "crowdfunding") Ulule, entend intensifier son développement à l'international et accélérer le déploiement de son nouveau service Okpal.com, lancé en juillet 2016 et qui permet à chacun d'organiser une collecte en 2 minutes auprès de ses proches ou de ses fans.

chat

#Crowdfunding / Après Internet, les chats s’emparent du métro de Londres

A Londres, Glimpse, un collectif "créatif" composé de sujets de Sa Majesté Elizabeth II, vient de lancer et de réussir une campagne de financement participatif sur la plate-forme Kickstarter. Résultat? 23 000 £ levées (plus de 27 000 euros), pour le plus grand bonheur des chats et des utilisateurs du Tube, le métro londonien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.