En continu
Accueil / Google / Google Allo, la messagerie instantanée à l’heure de l’intelligence artificielle (VIDEO)

Google Allo, la messagerie instantanée à l’heure de l’intelligence artificielle (VIDEO)

Après plusieurs mois d’attente, Google lance ce mercredi 21 septembre 2016, Allo, son application de messagerie instantanée (disponible sur iOS et Android).

 

Destinée à concurrencer WhatsApp et Messenger (propriétés de Facebook) mais aussi au niveau mondial, Viber, Line, WeChat, Telegram, Kik, ou KakaoTalk, Allo, est au niveau de ses fonctionnalités un mix d’assistant personnel (de type Siri d’Apple, ou Cortana de Microsoft), d’application de messagerie et de Snapchat, le réseau social qui fait un carton chez les 15-24 ans.

Dessiner sur des photos, envoyer des emojis et des stickers, de prime abord, Allo, la nouvelle application de messagerie instantanée de Google, reprend nombre de fonctionnalités déjà présentes sur d’autres services. Mais avec Allo, la grande nouveauté c’est l’arrivée, cette fois-ci pleinement assumée, de l’intelligence artificielle sur une application de messagerie instantanée très grand public.

Analyse du texte et des images

Selon le tour que prend une conversation, Allo peut ainsi vous suggérer des réponses (en analysant le texte et les images échangés avec votre interlocuteur), les suggestions s’affinant au fil des dialogues. En tant que telle, cette fonctionnalité ne manquera pas de poser la question du respect de la confidentialité des données d’autant plus que contrairement à d’autres applications de messagerie comme WhatsApp ou Telegram, Allo n’intègre pas chiffrement des conversations.

Certes, un mode « incognito », permet d’échanger des messages à la fois éphémères (supprimés au bout d’une heure) et chiffrés. Mais pour pouvoir l’utiliser, il faut se passer de l’assistant virtuel, qui a besoin d’accéder aux messages en clair pour fonctionner.

google-allo

Car Allo, intègre également un assistant virtuel particulièrement puissant, (un « bot ») qui, s’il ne maitrise pour l’instant que la langue de Shakespeare, peut s’avérer extrêmement utile pour obtenir des informations au fil de l’eau (itinéraire, restaurants, prévisions météorologiques, horaires de cinéma, vidéos YouTube, carte Google Maps…), alors même que l’on est en train de discuter avec ses amis sur l’application.

Pour ce faire, il suffit d’envoyer directement un message commençant par @google pour obtenir une réponse. Il est également possible d’échanger avec ce « bot », et de stimuler son intelligence artificielle, dans une fenêtre de « chat » dédiée.

A lire aussi

smartphone-classe-classroom-education

Une étude universitaire fait le lien entre l’utilisation du smartphone en classe et la baisse des résultats scolaires

Selon une étude menée par les universités belges de Gand et d’Anvers, il existe un lien direct entre l’utilisation du smartphone en cours et la baisse de niveau des résultats scolaires.

Andy-Brigitte-Chatelet-Les-Halles-Paris

Andy, 22 ans, mort sur Snapchat à la station RER Châtelet-Les Halles à Paris

Andy Brigitte avait 22 ans. Il a été poignardé à mort vendredi 12 janvier 2018, à Paris, à la station RER Châtelet-Les Halles, sous les yeux de plusieurs dizaines de personnes qui, loin de lui porter secours, l’ont regardé mourir, filmant la scène avec leur téléphone mobile et postant la séquence sur Snapchat ou sur YouTube. Effroyable et glaçant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.