En continu
Accueil / Liberté d'expression / Nordpresse bloqué par Facebook

Nordpresse bloqué par Facebook

PARTAGER CET ARTICLE

 

Incapable de faire la différence entre un site de “fake news” et un site satirique, les modérateurs du réseau social ont fermé les pages du site satirique belge Nordpresse. Une décision pitoyable et révélatrice du diktat que Facebook exerce aujourd’hui sur la diffusion de l’information.

 

Il n’aura finalement fallu que quelques signalements d’internautes chafouins et/ou n’entendant rien au second degré pour que la sanction tombe.

Facebook a décidé de fermer les pages du site satirique belge Nordpresse, lointain cousin de notre Gorafi national ou de son pendant américain, The Onion.

“Depuis quelques jours, nous en prenons plein la gueule de la part de Facebook. Certes, il s’agit d’une entreprise privée qui fait ce qu’elle veut au même titre d’un bar qui se réserve le droit d’entrée. Mais en l’occurrence, nous sanctionner avec, sur nos 4 comptes privés, 30 jours de ban, et sur notre page Nordpresse (204.000 fans) qui est désactivée, c’est un peu du délire”, a annoncé le 23 novembre sur Nordpresse.be, le créateur du site… Vincent Flibustier.

Nordpresse-Facebook

De l’utilité d’avoir encore en 2017 un site Internet techniquement indépendant, pour pouvoir continuer à s’exprimer librement et pour ne pas tomber complètement sous le joug des desiderata d’un Facebook.

Encore que, comme l’explique Vincent Flibustier, interrogé par L’Obs, l’audience de Nordpresse “vient à 95-99% de Facebook.”

Le site captant “aux heures de gloire de 2 à 6 millions de pages vues” avec un pic à 8 millions de pages vues en mai 2017, au moment de l’élection présidentielle française.


Vous avez aimé cette information? Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? Pour continuer à vous informer, en toute indépendance, NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Inde-Internet-neutralite-du-net

L‘Inde consacre de manière intangible le principe de neutralité du Net

Le pays qui vient de dépasser le cap des 500 millions de personnes connectées à Internet, vient d’adopter une nouvelle réglementation qui renforce le principe de neutralité du Net, c’est-à-dire de l’égal accès de tous aux contenus diffusés et partagés sur le réseau mondial.

Tinder contraint de corriger une faille de sécurité majeure

Selon des chercheurs en sécurité informatique il suffisait de connaître le numéro de téléphone d’une personne pour prendre le contrôle de son compte Tinder et accéder à l’ensemble des conversations menées sur l’application.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.