Accueil / Amazon / Bercy attaque Amazon en justice

Bercy attaque Amazon en justice

PARTAGER CET ARTICLE

 

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a décidé de poursuivre en justice le groupe Amazon devant le tribunal de commerce de Paris. Bercy dénonce les pratiques et les clauses abusives du groupe Internet américain envers ses fournisseurs français et demande une amende de 10 millions d’euros. 

 

Après avoir remonter les bretelles d’Airbnb avec son collègue Gérald Darmanin (Cf. NewZilla.NET du 12 décembre 2017), le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, attaque aujourd’hui en justice le groupe Amazon.

A l’instar de ses services de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes), le ministre reproche à Amazon d’avoir mis en place des pratiques et des clauses abusives pour faire pression sur ses fournisseurs français.

Bercy qui assigne Amazon devant le tribunal de commerce de Paris réclame une amende de 10 millions d’euros, rapporte Le Parisien.

Selon le quotidien, cette action en justice s’appuie sur les travaux menés pendant deux ans par la DGCCRF sur les relations des principaux sites d’e-commerce (Cdiscount, Rue du Commerce, Amazon) avec leurs fournisseurs.

Bruno-Le-Maire-Amazon-Bercy-dgccrf

Dans le cadre de ces investigations, la DGCCRF a pu constater qu’Amazon abusait largement de sa position dominante sur le marché, parfois même jusqu’à pousser volontairement ou involontairement certaines entreprises à la faillite.

Or, contrairement à ses concurrents qui ont rapidement accepté de modifier et de supprimer les dérives constatées il semble qu’Amazon n’en ait rien fait.

Dans son article paru ce jour, Le Parisien liste les différentes clauses supposément abusives mises en place par Amazon.

Amazon, qui n’a pas répondu aux sollicitations du Parisien, s’octroie ainsi a possibilité de modifier le contrat sans demander son avis à un fournisseur, ou de suspendre un contrat à tout moment.


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Netflix-VPN

Netflix continue de creuser sa dette

Face à l’arrivée imminente de nouveaux concurrents sur le marché de la SVOD, Netflix n’en finit pas engranger de nouveaux abonnés et poursuit sa fuite en avant financière supposée mener le groupe internet à la rentabilité. La prise de risque est maximum.

reconnaissance-faciale

85 ONG américaines demandent à Amazon, Google et Microsoft de ne pas mettre leurs technologies de reconnaissance faciale à la disposition des Etats

Ces organisations, dont l’ACLU (Union américaine pour les libertés civiles) demande à ces trois géants de l’industrie du numérique qu’ils prennent des engagements fermes et s’engagent pour la défense des droits humains et des libertés publiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.