En continu
Accueil / NewZilla.NET / Andy, 22 ans, mort sur Snapchat à la station RER Châtelet-Les Halles à Paris

Andy, 22 ans, mort sur Snapchat à la station RER Châtelet-Les Halles à Paris

PARTAGER CET ARTICLE

 

Andy Brigitte avait 22 ans. Il a été poignardé à mort vendredi 12 janvier 2018, à Paris, à la station RER Châtelet-Les Halles, sous les yeux de plusieurs dizaines de personnes qui, loin de lui porter secours, l’ont regardé mourir, filmant la scène avec leur téléphone mobile et postant la séquence sur Snapchat ou sur YouTube. Effroyable et glaçant.

 

Dans quel monde vivons-nous? Dans quelle société voulons-nous vivre? Il est grand temps de se poser la question après le meurtre sauvage d’un jeune homme de 22 ans vendredi 12 janvier 2018, à la station RER Châtelet-Les Halles à Paris.

C’est un endroit sous terre, mais c’est l’un des endroits les plus fréquentés de Paris, un endroit où se croisent chaque jour, l’espace de quelques minutes, l’espace de quelques secondes, quelques centaines de milliers de voyageurs.

Vendredi soir dernier, au soir de ce 12 janvier 2018, Andy Brigitte, un jeune homme originaire de Martinique passait par là. Il ne le savait pas encore mais il avait rendez-vous avec la mort, dans des conditions particulièrement effroyables. Andy a été tué de plusieurs coups de couteau, apparemment par un déséquilibré, dans les couloirs du RER, sous les yeux de nombreux voyageurs.

Andy-Brigitte-Chatelet-Les-Halles-Paris

Des voyageurs qui loin de lui porter secours, l’ont regardé agoniser puis mourir, filmant la scène avec leurs smartphones et postant la séquence sur Snapchat ou sur YouTube.

“Personne n’a levé le petit doigt pour Andy !”, raconte, en larmes, Linda Brigitte, la mère de la victime, interrogée par Radio Caraïbe International.

“On m’a déconseillé de regarder les images. Ma soeur, les cousins et nièces m’ont expliqué que c’était très choquant…”, explique cette mère de trois enfants, infirmière au CHU de Fort-de-France. (…) “Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont trop présents”, poursuit-elle.

“Il y a un manque d’Humanité. Personne n’est venu secourir mon fils, personne n’est venu à son aide. Bien au contraire ils ont filmé, ils ont partagé sur YouTube, ils ont partagé sur Snapchat, ils ont partagé sur Facebook, ils ont partagé sur WhatsApp et autres. Mais personne n’a levé le petit doigt pour Andy.”

“C’est horrible et inadmissible. Ces gens-là sont impardonnables. Peut-être qu’Andy serait encore en vie si ces personnes l’avaient aidé au lieu de filmer son agonie.”

La famille d’Andy Brigitte a lancé une cagnotte solidaire en ligne afin de récolter des dons qui permettront le rapatriement du corps du jeune homme en Martinique.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Inde-Internet-neutralite-du-net

L‘Inde consacre de manière intangible le principe de neutralité du Net

Le pays qui vient de dépasser le cap des 500 millions de personnes connectées à Internet, vient d’adopter une nouvelle réglementation qui renforce le principe de neutralité du Net, c’est-à-dire de l’égal accès de tous aux contenus diffusés et partagés sur le réseau mondial.

Tinder contraint de corriger une faille de sécurité majeure

Selon des chercheurs en sécurité informatique il suffisait de connaître le numéro de téléphone d’une personne pour prendre le contrôle de son compte Tinder et accéder à l’ensemble des conversations menées sur l’application.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.