En continu
Accueil / NewZilla.NET / Twitter (enfin) bénéficiaire

Twitter (enfin) bénéficiaire

PARTAGER CET ARTICLE

 

 

Le réseau social a dégagé un bénéfice net de 91 millions de dollars au quatrième trimestre 2017.

 

12 ans, 12 ans… Une cinquantaine d’acquisitions, 9 tours de table pour une levée de fonds totale de plus de 1,5 milliard de dollars, voilà ce qu’il aura fallu à Twitter pour enregistrer (enfin) le premier bénéfice net de son histoire.

Le réseau social, coté en bourse depuis 2013, a annoncé hier qu’il avait dégagé 91 millions de dollars de bénéfice net au quatrième trimestre 2017.

Sur l’ensemble de l’année 2017, Twitter reste logiquement dans le rouge avec une perte nette avoisinant les 108 millions de dollars, mais cette perte est fortement réduite par rapport à l’exercice 2016, année où le réseau social avait enregistré une perte nette de 457 millions de dollars.

Malgré tout, sur le quatrième trimestre 2017, le chiffre d’affaires de Twitter ne décolle pas et se stabilise à 732 millions de dollars (en, petite, hausse de 2% sur un an).

twitter

Twitter affirme par ailleurs 330 millions d’utilisateurs actifs.

Mais le réseau social (plus encore qu’un Facebook) peine toujours aujourd’hui à lutter contre les faux comptes qui polluent le service, et gonflent artificiellement (et parfois de manière très conséquente) la “popularité” d’entreprises, de “personnalités”, de responsables politiques et de médias (qui useront de cette pratique aussi longtemps que les annonceurs seront assez stupides pour les croire).

Pour vérifier le nombre de faux “followers” c’est-à-dire d’abonnés fantômes à un compte Twitter, rien de plus simple: rendez-vous sur les sites suivants (plusieurs sources valent toujours mieux qu’une), Fakers.StatusPeople.com ou bien encore TwitterAudit.com, pour vérifier qui triche, et qui ne triche pas sur sa notoriété.

La réalité comptable de Twitter reposent davantage sur une baisse des coûts (en sous-louant notamment une partie de son siège social) que sur une croissance de l’activité. Depuis 2015, la société a mené deux plans sociaux, supprimant environ 700 emplois.

Les rémunérations en actions de ses employés ne représentent plus que 18 % de son chiffre d’affaires, contre 31 % en 2015.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Twitter se résout (enfin) à lutter contre les bots et les spams

Le réseau social publie tout un lot de nouvelles règles destinées à endiguer l’influence par trop importante des "bots", ces programmes informatiques qui servent à gonfler artificiellement et frauduleusement la diffusion d’un message ou l’audience d’un compte.

Après WhatsApp Business de Facebook, Apple s’apprête à lancer Business Chat

Les applications de messagerie instantanée mettent le cap sur le monde de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.