En continu
Accueil / Amazon / Amazon va augmenter ses effectifs de 36% en France en 2018

Amazon va augmenter ses effectifs de 36% en France en 2018

PARTAGER CET ARTICLE

 

Le groupe Internet américain prévoit de créer 2000 emplois en CDI cette année dans l’Hexagone.

 

1500 créations d’emplois en 2017, 2000 créations emplois (en CDI) en 2018, Amazon France, dont les pratiques sociales font parfois débat (et qui vient de solder son contentieux fiscal avec Bercy), a en tout cas choisi de miser sur la France.

Il s’agit en priorité d’accompagner la forte croissance du site Amazon.fr dans l’Hexagone.

Les effectifs en CDI de l’Américain dans l’Hexagone devraient donc passer de 5500 début 2018 à 7500 en fin d’année.

Les créations de postes devraient concerner la très grande majorité des activités d’Amazon en France qu’il s’agisse des centres de distribution, de ses centres de tri, de ses agences de livraison, de son siège de Clichy (près de Paris), des équipes d’AWS (l’activité cloud computing de la marque avec trois data centers en région parisienne et une équipe commerciale à la Défense) ou bien encore de l’entrepôt d’Amazon Prime Now à Paris.

“Nous couvrirons aussi un spectre complet en terme de qualifications, en recrutant aussi bien des préparateurs de commandes que des responsables RH pour les centre de distribution, des commerciaux pour AWS, ou des ingénieurs techniciens et des juristes pour notre siège”, explique Frédéric Duval, country manager d’Amazon France, interrogé par le site spécialisé LSA.

Amazon-France

Par ailleurs, Amazon (dont on apprenait également récemment qu’il allait supprimer des centaines d’emplois essentiellement outre-Atlantique, et créer son propre service de livraison) se voit également en créateur d’emplois indirects et tient à le faire savoir.

“La moitié de l’offre du site français est commercialisée par des vendeurs tiers. Selon les estimations du cabinet Keystone Partners, cela correspond à 10.000 emplois à temps plein.”

“S’y ajoutent les gens qui vivent de leur passion de l’écriture en publiant sur Kindle Direct Publishing, ainsi que les emplois créés chez tous les transporteurs avec lesquels nous travaillons, qui bénéficient de l’activité que nous leur apportons”, poursuit Frédéric Duval.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi

Amazon supprime des centaines d’emplois

Selon l’agence Reuters et le Seattle Times, le groupe Internet s’apprêterait à licencier des centaines de personnes travaillant aujourd’hui notamment au siège social de Seattle quand, dans le même temps, il souhaiterait renforcer ses effectifs sur des projets comme Alexa, son assistant personnel.

Amazon va lancer son propre service de livraison pour concurrencer FedEx, UPS, DHL et Chronopost

Ce service, baptisé SWA pour “Shipping With Amazon”, devrait concurrencer directement des groupes de messagerie comme FedEx, UPS ou DHL, sans parler bien évidemment d’un… Chronopost. Il sera dans un premier temps testé à Los Angeles et sera proposé aux commerçants vendant leurs articles et produits sur Amazon.com, rapporte le Wall Street Journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.