Accueil / Données personnelles / Quand Facebook partageait les messages privés de ses utilisateurs avec Netflix et Spotify

Quand Facebook partageait les messages privés de ses utilisateurs avec Netflix et Spotify

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Une enquête du New York Times dévoile l’ampleur des partenariats conclus entre le réseau social et d’autres grandes entreprises du numérique pour partager et exploiter les données de ses utilisateurs.

 

Selon le New York Times, qui a eu accès à des centaines de documents internes de Facebook et collecté les témoignages d’une cinquantaine d’anciens employés de Facebook, le réseau social a passé ces dernières années toute une série de partenariats avec d’autres géants de la tech, tels qu’Apple, Netflix, Spotify, Yahoo! ou Amazon pour leur permettre d’accéder aux données de ses utilisateurs.

Très marqué en 2018 par le scandale Cambridge Analytica, Facebook a tenu à réagir aux informations publiées par le quotidien américain en précisant dans un communiqué que “la plupart de ces partenariats sont désormais clos”.

Et Facebook d’aller plus loin dans la justification, en indiquant par exemple que “si le service de streaming musical Spotify avait accès aux conversations privées, c’était pour permettre aux utilisateurs de s’échanger des morceaux de musique par ce canal. (…) Les gens ont pu bénéficier de plus d’expériences sociales – comme voir les recommandations de leurs amis Facebook – sur d’autres apps et sites populaires, comme Netflix, Pandora et Spotify”, poursuit le réseau social.

Facebook

Cependant, le New York Times déconstruit cet argumentations en rapportant notamment que  “les accès aux données des utilisateurs ont été laissés ouverts, alors même que les services tiers n’en avaient plus besoin pour leur fonctionnement.”

150 partenariats

Facebook aurait passé au fil des ans des partenariats avec près de 150 entreprises et le plus ancien de ces partenariats remonterait à 2010, affirme le New York Times.

En pratique, voici le type d’information partagé par Facebook avec ses “partenaires”: Netflix, Spotify et la Royal Bank of Canada ont eu accès aux messages privés des utilisateurs du réseau social.

Amazon, Microsoft et Sony ont pu obtenir les informations de contact des amis de leurs utilisateurs, comme leurs e-mails. Yahoo! avait accès aux publications des amis de ses utilisateurs. Apple a été autorisé à accéder aux contacts Facebook d’utilisateurs de produits Apple.



Enfin en sens inverse, Facebook a récupéré des données sur ses utilisateurs provenant d’Amazon, Yahoo! ou encore de Huawei afin de leur suggérer de nouveaux “amis” qu’ils pourraient connaître.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.