Revue de presse
Accueil / Tinder / Tinder cherche à mieux protéger ses utilisateurs LGBT

Tinder cherche à mieux protéger ses utilisateurs LGBT

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

L’application de rencontres s’engage à avertir ses utilisateurs LGBT des risques encourus quand ils voyagent dans l’un des 70 pays ou le statut LGBT est considéré comme une infraction, au pire comme un crime passible de la peine de mort. 

 

Tinder vient d’intégrer une nouvelle fonctionnalité à son service. Baptisée “Alerte voyageur” elle a été élaboré en partenariat avec la fédération internationale ILGA (une structure qui réunit des associations actives dans 155 pays).

Cette nouvelle fonctionnalité consiste à avertir les utilisateurs de Tinder que leur orientation sexuelle n’est pas acceptée, voire incriminée dans le pays dans lequel il se rend où il se trouve.

Profils cachés

“D’après votre géolocalisation, il semblerait que vous soyez dans un pays où la communauté LGBT est pénalement réprimée”, précise ainsi la plate-forme aux utilisateurs concernés.

Tinder-LGBT

Dans les pays où l’homosexualité est illégale, Tinder cachera par défaut le profil des utilisateurs concernés, à eux de le ré-activer, à leurs risques et périls.

Des risques et des périls de plus en plus encrés dans la réalité puisqu’en Russie, Tinder s’est récemment vu demander par le FSB (le digne successeur du KGB) de communiquer sur demande aux autorités les métadonnées, ainsi que les messages de ses utilisateurs.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.