Revue de presse
Accueil / Sécurité / Donald Trump aux petits soins pour Palantir Technologies

Donald Trump aux petits soins pour Palantir Technologies

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Palantir Technologies, la société co-fondée par Peter Thiel, spécialisée dans le big data, liée à la CIA, et qui travaille en France pour la DGSI, a décroché 29 contrats auprès du gouvernement américain pour un montant total de 1,5 milliard de dollars.

 

Après les liaisons troubles voire dangereuses du groupe Halliburton avec l’administration Bush au moment de la guerre menée par les Etats-Unis en Irak, l’histoire retiendra peut-être la relation de proximité que le groupe Palantir Technologies (la société fondée par Peter Thiel, spécialisée dans le big data et le renseignement), entretient aujourd’hui avec l’administration Trump. 

Co-fondateur de PayPal (aux côtés de Max Levchin et d’Elon Musk), investisseur historique et membre du conseil d’administration de Facebook, fossoyeur du groupe Gawker Medias (dont les archives sont toujours disponibles en ligne) et co-fondateur de Palantir Technologies, Peter Thiel fut, pendant la campagne présidentielle de 2016, le seul dirigeant emblématique de la Silicon Valley à soutenir la candidature de Donald Trump.

Allant même jusqu’à prendre la parole en ce sens à l’occasion de convention du parti républicain.

Aujourd’hui une enquête menée par l’organisation militante Mijente révèle que Palantir Technologies a décroché 29 contrats auprès du gouvernement américain pour un montant total de 1,5 milliard de dollars.

Des contrats centrés sur la surveillance de masse.

Palantir fournissant aux autorités américaine une technologie utilisée pour cibler et arrêter les familles qui traversent illégalement la frontière américano-mexicaine.

Selon les documents publiés par Mijente, la collaboration de Palantir avec l’administration Trump aurait ainsi conduit à l’arrestation de 443 personnes en 90 jours.



En juillet, le logiciel Falcon, développé par la firme, était utilisé dans ce qui constitue le plus grand raid contre l’immigration clandestine de l’histoire américaine: l’opération Mega

D’après le Wall Street Journal, Palantir (dont les liens avec les services de renseignement américains ainsi qu’avec In-Q-Tel, le bras financier de la CIA dans la Silicon Valley, soulèvent pour d’interrogations) vaudrait aujourd’hui 20 milliards de dollars.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.