Accueil / Chine / La Chine utilise Twitter pour tenter de discréditer les manifestations pro-démocratie de Hongkong

La Chine utilise Twitter pour tenter de discréditer les manifestations pro-démocratie de Hongkong

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Si Twitter est interdit en Chine, le régime de Pékin sait en faire bon usage quand il s’agit de lutter contre ses opposants, à commencer par le mouvement pro-démocratie qui agite actuellement Hongkong.

 

Lundi 19 août 2019, Twitter a supprimé 986 comptes, “coordonnés dans le cadre d’une opération soutenue par l’État” chinois pour “miner la légitimité et les positions politiques” des participants aux manifestations pro-démocratie de Hongkong, affirme le réseau social sur son blog officiel.

“Nous avons identifié de larges ensembles de comptes qui se comportaient de façon coordonnée de manière à amplifier les messages concernant les manifestations à Hongkong”, indique Twitter.

hongkong-china-twitter-protest

Par ailleurs, Twitter reconnait avoir suspendu 200.000 comptes avant qu’ils ne soient réellement actifs sur le réseau.

Même phénomène sur Facebook.

De son côté, le réseau social a annoncé avoir supprimé sept pages, cinq comptes et trois groupes “liés à des individus associés au gouvernement de Pékin”.

Ces pages et ces groupes étant suivis par près de 15.500 comptes.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.