Accueil / Musique en ligne / ReDigi ou comment revendre ses vieux MP3

ReDigi ou comment revendre ses vieux MP3

Que faire de ses « vieux » albums achetés sur iTunes? Aujourd’hui pas grand chose si ce n‘est les stocker sur son ordinateur.

 

ReDigi, une start-up fondée en 2011 dans la banlieue de Boston (et qui arrive cette année en Europe) pense avoir trouver la solution en créant une place de marché de revente de fichiers musicaux d’occasion.

Un concept dont la légalité et le bien-fondé échappent encore à certains. Ainsi, aux Etats-Unis ReDigi est-il poursuivi en justice par Capital Records pour violation de copyright. Mais la start-up voit plus loin et ambitionne désormais d’appliquer sa recette à la revente de livres numériques (e-books) d’occasion. Il faut redigidire que le modèle économique de ReDigi intrigue et que sa technologie ne doit rien au hasard.

Le modèle économique d’abord, pour la revente de livres numériques d’occasion ReDigi prélèverait un pourcentage du montant de la transaction, mais reverserait également aux éditeurs et aux auteurs un part de la vente.

Une formule déjà en place pour les ayants-droit qui touchent sur la revente de fichiers musicaux. La technologie ensuite. Pour éviter les fraudes ReDigi a développé un “moteur de vérification de contenus” qui vérifie si le bien numérique proposé à la revente (aujourd’hui des fichiers musicaux) a bien été acheté légalement.

Mais ce n’est pas tout, une application permet de garantir que le bien numérique acheté n’est pas porteur d’un quelconque virus susceptible de contaminer l’ordinateur de l’acquéreur.

Un système de synchronisation permet également de vérifier que le fichier numérique vendu est bel et bien effacé de l’ordinateur de son ex-propriétaire. Au-delà de la musique, et bientôt des livres numériques ReDigi s’intéresse aussi aux marchés potentiellement très lucratifs des des fichiers de logiciels et de jeux vidéo d’occasion.

A lire aussi

nike-hyperadapt-1.0

Expresso NewZilla.NET #28 / Dimanche 10 septembre 2017

Echos du Net, petites phrases, citations et notes de (nouveaux) services sur NewZilla.NET. Aujourd'hui au menu :  Nike, Ford, Domino's, Apple, Tim Cook, Françoise Nyssen.

Apple-fisc-impots-taxes

Nouveau redressement fiscal pour Apple en France

Selon BFM Business, Apple Retail France EURL, l’une des deux filiales d’Apple en France est visée par un redressement fiscal qui pourrait atteindre 12,2 millions d’euros sur les exercices fiscaux 2012, 2013 et 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.