Accueil / Musique / Pono, le service de musique HD de Neil Young sera compatible avec votre iPod

Pono, le service de musique HD de Neil Young sera compatible avec votre iPod

Dire que Neil Young ne porte pas le CD, et la technologie de compression de la musique qui va avec, dans son coeur, est un doux euphémisme.

 

En réponse au CD et à tous les formats de musique numérique compressée qui peuplent les plate-formes de téléchargement et appauvrissent notre qualité d’écoute, la rock-star canadienne a décidé de créer Pono, un format de musique numérique HD (Haute Définition).

Ce projet, brièvement présenté l’an dernier sur CBS dans le Late Show de David Letterman, sera aux dernières nouvelles relayées par le site Evolver.fm compatible avec votre vieux baladeur numérique. Mais il ne prendra toute sa dimension qu’avec le Pono Player en natif.

Neil_Young_Meridian_01

En fait les fichiers HD du Pono pourront être lus sur un iPod ou sur un ordinateur mais sans le Player Pono le son qui en sortira sera des plus normaux. Avec le Player Pono en revanche ce serait la promesse d’avoir un son en 192 kHz et 24 bit audio.

Le groupe Meridian auquel Neil Young a rendu visite près de Cambridge (en Angleterre) au mois de juin dernier ferait partie du projet. Aucune date de sortie n’est encore fixée. Et le prix du Player n’est bien évidemment pas encore connu. Autre interrogation, le futur service proposera-t-il à l’écoute de véritables masters d’enregistrement ou Pono devra-t-il s’en remettre aux types de fichiers utilisés par Apple et d’autres et les convertir en HD?

Pourra-t-il rivaliser avec le Blu-ray Pure Audio? Beaucoup d’incertitudes donc à ce stade, mais un projet extrêmement prometteur dont on peut suivre les évolutions sur le site MyPono.com.

A lire aussi

apple-music-spotify-streaming-tidal-deezer

Prince, Neil Young, les Beatles, Cabrel, Goldman, ces artistes qui disent NON au streaming

Plusieurs grands noms de l’industrie musicale ont décidé de tourner le dos aux plate-formes de streaming (à commencer par Deezer, Spotify et Apple Music). En question, la qualité sonore mais aussi le (très faible niveau) de rémunération des artistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.