Accueil / NewZilla.NET / NewZilla.NET Week-End #2 / 12 novembre 2017

NewZilla.NET Week-End #2 / 12 novembre 2017

Echos du Net, levées de fonds, petites phrases, tout ce qu’il ne fallait pas manquer (ou presque) cette semaine sur NewZilla.NET. Aujourd’hui au menu : FinTech, Musical.ly, Orange, Uber.

 

  • 80 MILLIONS D’EUROS / C’est le montant de la nouvelle levée de fonds que vient de réaliser Monzo, startup de la Fintech britannique, qui a obtenu une licence bancaire en avril, et revendique près de 500.000 utilisateurs.

L’entreprise américaine de paiement en ligne Stripe entre au capital aux côtés de fonds dont celui de l’opérateur, Orange Digital Ventures, qui réinvestit. (source La Tribune).

 

  • 800 MILLIONS DE DOLLARS / Ce serait, selon Bloomberg, le prix payé par le géant chinois des médias Beijing ByteDance Technology, pour acquérir Musical.ly, une application mobile chinoise qui revendique déjà une centaine de millions d’utilisateurs.

Potentiellement très populaire en Asie, mais pas seulement, permet à un jeune public de créer de courtes vidéos de karaoké, accompagnées de chorégraphies travaillées.

 

  • 40 000 / C’est le nombre de chauffeurs Uber qui seraient en activité à Londres et, selon un tribunal de Londres, ces chauffeurs doivent être considérés et traités par Uber comme des employés.

En conséquence, le groupe Internet qui vient de perdre en appel sur ce dossier, va devoir payer le salaire horaire minimum de 7,50 livres (8,50 euros) et des congés payés, à ces 40 000 « nouveaux » collaborateurs.

 

  • UBER PREVISION / « Faites le calcul, dans 10 ans, nous aurons encore plus besoin de chauffeurs qu’aujourd’hui. » (Dara Khosrowshahi, P-DG d’Uber) à l’occasion de la Conférence DealBook organisée par le New York Times.

Le calcul est en effet assez simple: même si Uber investit actuellement massivement dans le développement de véhicules autonomes – ce qui devrait avoir de quoi inquiéter ses chauffeurs – le groupe Internet estime aussi que dans dix ans, même si 70% à 80% de sa flotte de véhicules sera basée sur la conduite autonome, entre 10% à 20% de ses véhicules seront toujours conduits par des chauffeurs. Et comme Uber entend multiplier par 10 voire 20 son parc de véhicules à cette échéance, comme le déclare Dara Khosrowshahi, le calcul semble vite fait. Un peu trop peut-être…

A lire aussi

uberAIR

Uber, Airbus et les taxis volants

Le groupe Internet passe un partenariat avec la Nasa, quand Airbus teste déjà son premier véhicule dans l'Oregon (Etats-Unis). 

uber-driver-lagos-nigeria-lockito

Au Nigéria, des chauffeurs Uber utilisent de faux GPS pour gonfler le prix des courses

Mécontents de la récente baisse de rémunération décrétée par Uber, certains chauffeurs travaillant pour le groupe Internet à Lagos (Nigéria) utilisent désormais un faux GPS pour augmenter de manière frauduleuse le prix des courses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.